La constitution de la mémoire comme catégorie d'action publique en Colombie : les cas du Parque Monumento de Trujillo et du Musée - Maison de la mémoire de Medellín

par Julie Lavielle

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Marie-Claire Lavabre.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École Doctorale de Droit et de Science Politique (Nanterre) depuis le 13-11-2012 .


  • Résumé

    En s’intéressant à la construction de musées et de monuments, cette thèse a pour objectif de comprendre comment la mémoire est devenue une catégorie d’action publique en Colombie. Elle cherche à comprendre comment se croisent les effets de l’importation de la mémoire en tant qu’outil de pacification, de sa traduction en Colombie par les acteurs politiques nationaux et locaux et de sa promotion par les mouvements de victimes. Pour ce faire, elle s’appuie sur la comparaison du monument de Trujillo, structure d’origine associative et construite dans un contexte où la thématique de la mémoire était absente du débat public, et du « Musée-Maison de la mémoire » initié par la mairie de Medellín en 2005. Ce projet se situe à la croisée de la sociologie politique de l’action publique et de la sociologie de la mémoire ; en mettant en œuvre une méthodologie qualitative (entretiens, observation participante, analyse muséographique), il a pour objectif d’identifier les acteurs, les institutions et les dynamiques sociales et politiques qui sont intervenus dans l’étiquetage de la mémoire comme enjeu politique et de comprendre comment se rencontrent les mémoires individuelles du conflit, les mises en récit construites par les associations de victimes et les politiques de la mémoire et du patrimoine.


  • Pas de résumé disponible.