Les accords d'association entre l'Union Européenne et les pays d'Afrique du Nord

par Arezki Adkhis

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Habib Ghérari.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École Doctorale de Droit et de Science Politique (Nanterre) , en partenariat avec Centre de droit international (Nanterre) (laboratoire) depuis le 01-01-2005 .


  • Résumé

    Les accords d'association entre l'Union européenne et les pays d'Afrique du Nord sont mis en œuvre dans un nouveau contexte de mondialisation, de globalisation financière et de multilatéralisme au sein de l'OMC mais également de montée du régionalisme. Ils ne se limitent pas uniquement à la création d'une zone de libre échange mais intègrent aussi bien les aspects économiques (volet commercial, coopération économique et financière, flux d'investissement étrangers directs) que les dimensions politiques, sociales et culturelles nécessaires pour un développement durable. L’adoption de la déclaration de Barcelone en 1995, marque l’avènement d’une politique globale entre riverains de la Méditerranée. Dès lors, l’importance de cette zone pour l’Union Européenne et la volonté d’y jouer un rôle conséquent, n’ont cessé de croître. Depuis, d’autres dispositions ont été prévues, telles que la relance du processus de Barcelone et la politique européenne de voisinage. Les tentatives de réanimation du dialogue se sont avérées sans grande portée. Les divers systèmes de coopération mis en place sur les deux rives de la Méditerranée sont indispensables au maintien de la paix et de la stabilité. Imparfaits, mais perfectibles, ils doivent répondre à la satisfaction des intérêts de chacun, soit un besoin de sécurité au Nord et un besoin de prospérité au Sud. Y’a-t-il une réelle mise en oeuvre des accords d’association Union européenne-Afrique du Nord dans tous ses différents volets ? Et quels sont les moyens mis en place ?

  • Titre traduit

    Association agreements between the European Union and North African countries


  • Résumé

    Association agreements between the EU and the countries of North Africa are implemented in a new context of globalization, financial globalization and multilateralism at the WTO but also rising regionalism. They are not limited only to the creation of a free trade area but include both economic (commercial aspect, economic and financial cooperation, foreign direct investment flows) that political, social and cultural conditions necessary for sustainable development. The adoption of the declaration of Barcelona in 1995, marks the advent of an overall policy between residents of the Mediterranean area. Consequently, the importance of this zone for the European Union and the will to play an important part there hasn’t ceased growing. Since then, other provisions have been envisaged, such as the revival of the process of Barcelona ant the European policy of vicinity. The attempts to resuscitate the talks has proved ineffective. The various systems of co-operation set up on two banks of the Mediterranean area are essential to the maintenance of peace and stability. Imperfect, but perfectible, they must seek to satisfy the interests of each one, that’s to say a need for safety in the North and a need for prosperity in the South. There's he a real implementation of the Association Agreements EU-North Africa in all its different aspects? And what are the means put in place?