Étude comparative des procureurs près les juridictions pénales internationales

par Aude Brejon

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de Olivier de Frouville.


  • Résumé

    Elément fondamental du procès pénal en droit interne, les procureurs ont été incorporés dans l’ordre juridique international à l’occasion de la mise en place des juridictions pénales internationales. Cette transposition n’a pourtant pas pris en compte le double aspect du rôle des procureurs dans les systèmes juridiques nationaux, à savoir leur participation à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique pénale d’une part et de représentant de la collectivité devant les juridictions une fois l’ordre public atteint. En droit interne, ce double rôle est garanti par les modèles statutaires de Procureur général de l’État et de la Nation qui adoptent une approche divergente des garanties statutaires nécessaires à l’accomplissement de leurs missions. En droit international, l’institutionnalisation limitée de la collectivité internationale a conduit à la mise en place d’un procureur dépendant des sujets de droit international au nom de la fiction de juridique de l’unicité des intérêts des sujets de droit international et de cette collectivité. De ce fait, les sujets de droit international ont eu recours au modèle statutaire de Procureur général de l’État, dominant dans les systèmes pénaux nationaux. Cependant, l’évolution de la collectivité a permis l’émergence d’un intérêt commun distinct de celui des Etats laquelle requiert un changement de modèle statutaire au profit du procureur général de la Nation. Pour permettre la mise en œuvre de cet intérêt, il convient de proposer la mise en place d’un modèle statutaire commun.

  • Titre traduit

    Comparative study on international prosecutors


  • Résumé

    Although prosecutors are a common figure of the criminal justice system, they appear to be intruders in the international legal order. Indeed, they have been artificially integrated in it along with the courts where they accomplish their duties. Prosecutors play a two-sided role : they take part in criminal law governance on the one hand, and they represent the collectivity before the courts on the other. However, the first aspect of their role has been forgotten when the translation of the prosecutorial legal statuses within the international legal order occurred. To ensure this dual role, domestic legal systems call for two different statutory models : the prosecutor of the State and the prosecutor of the Nation. These two models show different approaches of the role of the prosecutors according to the nature of the interests of the collectivity at stake. Given the limited institutionnalisation of the international collectivity, States, in their enactment of the body of law applicable to international prosecutors relied on the most common model, that is to say the model of general prosecutor of the State and more specifically the submodel protecting individual interests. However, the evolution of the international collectivity toward better organisation, allowed the emergence of a common interest distinct from that of States, which required the model of the general prosecutor of the Nation to be favoured. This study proposes the establishment of a common statutory model to guarantee the implementation of this common interest.