Etude des changements phonétiques et syntaxiques intervenus dans le parler de Bagdad depuis les années 1980

par Noor AL SHAMS

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Amr Helmy Ibrahim.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 19-11-2012 .


  • Résumé

    Cette étude montre l'effet sociolinguistique de l’arabe dialectal d'Al-'aCz:amîyah sur l’arabe dialectal des Irakiens déplacés au niveau phonologique et syntaxique de la langue. Les Irakiens déplacés sont ceux qui sont arrivés au quartier d'Al-'aCz:amîyah, depuis les années quatre-vingt jusqu’ à nos jours. L'étude propose d’élucider la relation qui lie les variables sociolinguistiques au comportement linguistique de notre corpus, en choisissant trois variables phonologiques et une variable syntaxique, en fonction des trois variables sociales du sexe, de l'âge et de l'éducation. L'échantillon de l'étude comprend 113 informateurs. Ces informateurs sont considérés comme étant un échantillon représentatif des Irakiens déplacés et des habitants d'origine d’Al-'aCz:amîyah. La méthode d'analyse quantitative est utilisée pour examiner et interpréter les données collectées. Le logiciel SPSS, Progiciel de statistique pour les sciences sociales, peut être utilisé pour nous aider à traiter les données et évaluer l'importance de cette variation linguistique. La présente étude est structurée en quatre chapitres. Le premier chapitre est consacré à discuter le contexte sociolinguistique. La méthodologie de cette étude est abordée dans le deuxième chapitre où nous présentons notre propre manière que nous utilisons dans notre étude. Dans le chapitre trois et quatre, nous essayons de décrire comment les caractéristiques linguistiques de l’arabe dialectal des Irakiens déplacés se chevauchent et subissent des interactions avec les caractéristiques de l’arabe dialectal d’Al-'aCz:amîyah, et comment ces dialectes subissent des influences réciproques dans une période donnée. Ainsi, pour pouvoir comparer les deux populations celle de d’Al-'aCz:amîyah et celle des Irakiens déplacés, nous les séparons en deux chapitres. Dans le troisième chapitre, les résultats statistiques qui sont affichés et interprétés montrent les changements phonétiques et syntaxiques intervenus dans le parler arabe des habitants originaires, et dans le quatrième chapitre, les résultats affichent les changements phonétiques et syntaxiques intervenus dans le parler arabe des habitants déplacés.

  • Titre traduit

    Study of phonetic and syntactic changes in the talk of Baghdad since the 1980’s


  • Résumé

    This study reveals the sociolinguistic effect of Al-'aCz:amîyah dialect on Iraqi displaced’s dialect in the phonological and syntactic level of language. Iraqis displaced are those who have come to d' Al-'aCz:amîyah neighborhood since the 1980s to the present day. The study shows the relationship which links the sociolinguistic variables to the linguistic behavior by choosing four phonological variables and one syntactic variable as far as the three social variables of sex, age and education are concerned. The sample of the study includes 113 informants. These informants are considered the representative sample of the Iraqis displaced and the original inhabitants of d'Al-'aCz:amîyah. The quantitative analysis method is employed to analyze and interpret the data collected. The SPSS (Statistical Package for the Social Sciences) software can be used to help us process the data and assess the significance of this linguistic variation. The present study is structured in four chapters: the first is devoted to discuss the sociolinguistic context. The methodology of this study was discussed in the second chapter where we present our own way that we use in our study. In chapter three and four , we try to describe how the linguistic features of the Arabic dialect of displaced Iraqis overlap and undergo interactions with the features of the Arabic dialect of Al-'aCz:amîyah, how these dialects undergo reciprocal influences within a specified time limit. So to compare the two population that of Al-'aCz:amîyah and that of the Iraqis displaced, we divid them into two chapters: in the first, statistical results that are displayed and interpreted show the phonetic and syntactic changes in local dialect of the original inhabitants. While in the second chapter, these results indicate the phonic and the syntactic changes in the local dialect of the Iraqis displaced