Le pôle végétal en Pays de la Loire. : histoire d'une synergie territoriale 1965-2005

par Benjamin Buisson

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Yves Denéchère.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) , en partenariat avec Centre de recherches historiques de l'Ouest (UMR CNRS 6258), Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 12-11-2012 .


  • Résumé

    En 2005, la création d'un pôle de compétitivité à vocation mondiale vient sanctionner quatre décennies de développement et d'organisation du domaine du végétal spécialisé autour d’un foyer historique angevin, dans la région des Pays de la Loire. On entend par végétal spécialisé un certain nombre de productions « agricoles » dont le nombre varie au cours du temps (horticulture ornementale, semences, maraîchage, arboriculture, plantes médicinales, et parfois viticulture, champignons, tabac ou cidriculture). Si certaines de ces productions sont présentes localement depuis des décennies voire des siècles, elles bénéficient à partir de 1965 d’un éclairage nouveau à la faveur d’un projet d’aménagement du territoire impulsé par le ministre de l’Agriculture de l’époque, Edgard Pisani. Articulant de manière volontariste le secteur des productions à un environnement de recherche et de formation spécialisé, l’aménagement de la vallée de l’Authion (Maine-et-Loire) inaugure une dynamique de pôle végétal que viennent renforcer, à partir des années 1980, plusieurs initiatives émanant d’acteurs (notamment institutionnels) locaux. La notion de « pôle végétal » consiste essentiellement en une structuration progressive de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des entreprises sur le territoire ligérien. La présente étude analyse les mécanismes de cette structuration. Elle montre de quelle manière cette logique de collaborations s’est fait le véhicule d’un projet territorial angevin et ligérien fort, dans un contexte national et international de redéfinition des échelles du développement, et qui se structure en France dans les années 1990.


  • Pas de résumé disponible.