La Traduction hébraïque du Commentaire Moyen d’Averroès à la Poétique d’Aristote : étude, édition du texte hébreu et traduction française avec glossaire hébreu-arabe-français

par Francesca Gorgoni

Projet de thèse en Littératures et civilisations

Sous la direction de Alessandro Guetta et de Pierre Larcher.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (etablissement de préparation) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Todros ben Meschoullam den David Todrosi (Arles 1314- ?) traducteur à Arles, de 1330 à 1340, est un des derniers protagonistes du mouvement de traduction de l’arabe à l’hébreu qui caractérise l’histoire intellectuelle juive en Provence au Moyen-Âge. L’édition que nous proposons ici, est sa traduction hébraïque du Commentaire Moyen d’Averroès à la Poétique d’Aristote comparé avec le texte arabe de départ et traduite, pour la première fois, en langue française. L’analyse comparée du corpus oriental du Commentaire a été d’une grande importance pour saisir les spécificités intrinsèques de la traduction hébraïque de Todrosi. La thèse comprend, l’étude du contexte philosophique dont Todros Todrosi a travaillé, l’étude de la version hébraïque du Commentaire, ainsi si que son édition accompagnée par et l’analyse paléographique et codicologique des manuscrits hébreux.

  • Titre traduit

    Hebrew translation of the Middle Commentary of Ibn Rushd on Aristotle’s Poetics, introduce the Aristotelian Poetics


  • Résumé

    Todros Meshullam ben David den Todrosi (Arles 1314-?) Translator in Arles between 1330 and 1340, is one of the last translators who took part to the Arabic translation movement that characterizes Hebrew Jewish intellectual history in Provence in the Middle Age. The critical edition we propose here is the Hebrew translation of the Middle Commentary of Averroes on Aristotle’s Poetics, compared with the Arabic text and translated for the first time in French. A Comparative analysis of the oriental corpus of the Commentary enable us to grasp the intrinsic characteristics of the Hebrew translation of Todrosi and the particular context in which the translation was done. The thesis includes the study of the intellectual context in which Todros Todrosi worked, the study of the Hebrew version of the comment, and if his edition accompanied by analysis and paleographic codicological and Hebrew manuscripts.