De l’outil et du corps. Etude neuropsychologique des troubles praxiques et du schéma corporel dans les pathologies neurodégénératives.

par Josselin Baumard

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Didier Le Gall.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Cognition, éducation, interactions (CEI) (Nantes) , en partenariat avec Laboratoire de psychologie des Pays de la Loire (UPRES EA 4638) (laboratoire) depuis le 07-11-2012 .


  • Résumé

    Les troubles praxiques font partie des critères d’inclusion de certaines pathologies neurodégénératives et sont de nature à réduire l'autonomie de ces patients. Pourtant, les rares travaux dans ce domaine prennent rarement en compte les spécificités liées aux pathologies dégénératives (e.g., évolution, lésions diffuses, phénotypes différents), sans compter qu’il n’existe pas de consensus théorique sur l’apraxie. Les troubles d'utilisation des outils ont longtemps été expliqués par la perte de représentations stockées (e.g., connaissances sur les objets ou les gestes) mais des modèles récents suggèrent de distinguer l’utilisation proprement dite de l’usage communément admis. De même, l’apraxie est fréquemment mise en rapport avec la perte d’une représentation du corps mais une mise en perspective historique de la littérature permet de constater qu'il s'agit d'un postulat tout à fait récent. La présente thèse émet une proposition alternative en opposant à la notion de représentation corporelle des processus plus dynamiques et neurologiquement ancrés tels que l’intégration sensorielle. Au plan théorique, la présente thèse propose ainsi une mise en perspective historique et une revue critique de la littérature, ainsi qu’une réflexion épistémologique opposant savoir et raisonnement, permettant de distinguer des troubles spécifiques du geste et des répercussions "dans le geste" d'autres niveaux de perturbations. Au plan clinique, ce travail de neuropsychologie clinique et expérimentale examine ces différents niveaux dans une perspective différentielle et montre que les dissociations envisagées sont cliniquement opérantes.

  • Titre traduit

    The body and the tool. A neuropsychological study of apraxia and body schema in neurodegenerative diseases.


  • Résumé

    Apraxia is a diagnostic criterion for neurodegenerative diseases and can reduce autonomy in these patients. Yet, the few studies that have been done in this domain rarely take into account specificities of dementia (e.g., evolution, diffuse lesions, different phenotypes) and there is no theoretical consensus on apraxia. Tool use disorders are mainly explained by the loss of stored knowledge (e.g., about tools or gestures) but recent models suggest to distinguish the actual use of tools from common usage. Likewise, apraxiai sf requently linked with the loss of body representations but a historical perspective of the literature demonstrates that it is a relatively recent assumption. The present doctoral thesis submits an alternative proposal by opposing body representation and more dynamic and neurological processes, that is, sensory integration. Thus, at the theoretical level this work proposes a historical perspective and a critical review of existing literature, as well as an epistemological reflection that contrasts knowledge and reasoning, and that makes a distinction between specific gesture disorders and consequences of other cognitive impairments on gesture production. At a clinical level, this neuropsychological research examines these different levels of impairments in patients through a differential approach. Results show that the aforementioned theoretical considerations are clinically validated.