Grammaire de l’alternance du français et du kikongo dans l’oeuvrenarrative de zamenga batukezanga

par Nestor Diansonsisa

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et phonétique générale

Sous la direction de Julien Kilanga.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) , en partenariat avec Centre d'études et de recherche sur imaginaire, écritures et cultures (UPRES EA 922), Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 05-11-2012 .


  • Résumé

    Notre thèse est une quête de la grammaire formelle régissant l’alternance codique. Pour cela, nous avons inscrit notre réflexion dans un cadre structuraliste et analysé les énoncés frakongo issus de l’alternance du français et du kikongo dans l’oeuvre de l’écrivain congolais Zamenga Batukezanga. Ces analyses ont été faites avec l’aide du MLF (Matrix Language Frame), un outil heuristique conçu par Carol Myers-Scotton pour la description des énoncés bilingues. Limitées, pour des raisons pratiques, aux seuls énoncés issus du métissage du français et du kikongo, une variété de l’alternance codique français - kikongo, ces analyses ont montré que cette grammaire existe, reposant sur ces trois principes : les énoncés frakongo se construisent sur le modèle de la grammaire française, leur langue matrice ; les mots français ne sont nullement influencés par la présence, à leur côté, des mots kongo et se comportent conformément à la grammaire française ; en revanche, les mots kongo se francisent sur les plans morphologique, graphique, morphosyntaxique, syntaxique et même sémantique. La première partie est une approche théorique et la seconde, une approche pratique.

  • Titre traduit

    Alternation of French and kikongo in the narrative work of Zamenga Batukezanga


  • Résumé

    Our thesis is a quest for formal grammar governing code switchin. For this, we have registered our reflexion in a structuralist framework and analyze the frakongo statements from the alternation of French and kikongo in the word of the Congolese writer Zamenga Batukezanga. These analyses were done using the MLF (Matrix Language Frame), a heuristic tool developed by Carol Myers-Scotton to describe bilingual statements. Limited, for pratical reasons, only to statements from the interbreeding of French and kikongo, a variety of code switching French - kikongo, our analyzes showed that this grammar exists, based on these three principles: the frakongo statements are built on the model of French grammar, their matrix language; French words are in no way influenced by the presence of kikongo words and have in accordance with French grammar; the kikongo words are however frenchified morphologically, graphically, morphosyntactically and syntactically. The first part of our thesis is a theoretical approche and the second, a pratical approch.