La "blockbusterisation" des séries télévisées américaines

par Jérôme David

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Nathalie Sonnac.


  • Résumé

    Le phénomène de "blockbusterisation" des séries télévisées américaines » est un néologisme visant à définir l'évolution de l'industrie télévisuelle américaine, en l'espace de deux décennies. En effet, depuis le début des années 1990, la série télévisée, pierre angulaire d'un système audiovisuel placé sous le sceau de l'hyper concurrence et d'une compétitivité polymorphe, s'est imposée en produit culturel de référence à l'échelle internationale. Elle a néanmoins connu des mutations profondes pour parvenir à ce statut : elle a progressivement abandonné la relation spéculaire qu'elle entretenait avec son public national, pour s'ériger en marchandise destinée à une audience mondiale et cosmopolite, et ainsi se vêtir des oripeaux du blockbuster hollywoodien, quitte à remodeler, a minima, sa pourtant considérable contribution au soft power étasunien. Ma thèse aura donc vocation à se pencher sur le processus de restructuration d'un système de fabrication marqué par une demande étrangère exponentielle, et donc à porter un regard critique et analytique sur l'histoire contemporaine de la télévision américaine, sur la rivalité, mais également la complémentarité, liant les networks historiques à leurs homologues du câble, d'un point de vue économique et créatif. Mes recherches m'amèneront aussi à étudier les multiples transmutations du format sériel, concept protéiforme par excellence, et ce non seulement grâce à une analyse approfondie des contenus eux-mêmes, mais surtout via un examen de la chaîne de conception, d’écriture, de production et de diffusion d'un bien de consommation frappé par les impératifs économiques et culturels de la mondialisation.


  • Pas de résumé disponible.