L'enseignement de l'architecture à l'Ecole des beaux-arts au XXe siècle. Une lecture des règlements et de la pédagogie (1863-1968)

par Amandine Diener

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Anne-marie Chatelet.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de Ecole doctorale des sciences humaines et sociales - Perspectives européennes (ED 519) (Strasbourg) , en partenariat avec Arts, civilisation et histoire de l'Europe (Strasbourg) (laboratoire) .


  • Résumé

    La thèse interroge la formation des architectes à l’Ecole des beaux-arts au vingtième siècle en privilégiant deux orientations qui fondent une histoire réglementaire et une histoire de la pédagogie. D’un côté, les archives de l’Ecole des beaux-arts et ses règlements font émerger les moments de réforme et de débats comme les phases de stabilité. D’un autre côté, l’enseignement de la théorie de l’architecture éclaire certaines pratiques pédagogiques, notamment à l’articulation entre les cours et les concours d’émulation. Ce regard croisé entre histoire règlementaire et pédagogique traduit l’évolution et les continuités d’un enseignement. Ainsi sont évaluées les capacités de l’institution à se réformer et à questionner ses traditions académiques au fil du temps. Du berceau parisien aux antennes provinciales, des enjeux scolaires à ceux de la profession, des cours aux concours, est ici proposée une lecture inédite de certains traits de l’enseignement de l’architecture à l’Ecole de beaux-arts au XXe siècle.


  • Pas de résumé disponible.