Développement atypique des praxies chez l’enfant : : une approche neuropsychologique

par Orianne Costini

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Didier Le Gall.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale Cognition, éducation, interactions (CEI) (Nantes) depuis le 23-09-2010 .


  • Résumé

    Les troubles spécifiques du développement praxique (ou gestuel) sont diagnostiqués comme Dyspraxie ou Trouble de l’Acquisition de la Coordination (TAC). Leur compréhension se heurte à de nombreuses impasses, et dans la définition des concepts de praxies et de coordination motrice et dans l’analyse théorique des déficits qu’ils recouvrent. En l’absence de théorie spécifique à l’enfant, les connaissances concernant le développement atypique des praxies se sont élaborées sur une transposition des modèles « adulte » mais sans en appréhender la pertinence. L’objectif principal ici est de dégager les arguments qui étayeraient l’hypothèse d’un trouble spécifique du développement praxique. Le parti est pris de proposer un examen fondé sur les théories du geste chez l’adulte, et qui cible les différents niveaux cognitifs engagés dans son développement: fonctions perceptives (visuelles, spatiales), exécutives (planification, flexibilité, inhibition) et compréhension orale. Les performances d’enfants diagnostiqués dyspraxique ou TAC et au développement typique sont comparées dans deux études, de groupes puis de cas multiples. Nos résultats montrent des troubles divers « dans » la production du geste, inconstants dans les profils individuels, et associés avec des déficits non spécifiquement gestuels (perceptifs, exécutifs ou de compréhension). Face à cette hétérogénéité, la thèse propose de déconstruire la conception des troubles spécifiques du développement praxique, au profit d’une analyse qui ne confonde pas un trouble « du » geste avec tout déficit se manifestant « dans » le geste.

  • Titre traduit

    Atypical development of praxis in children : : a neuropsychological approach


  • Résumé

    Specific deficit in praxic (or gestural) development are diagnosed as Dyspraxia or Developmental Coordination Disorder (DCD). Understanding them proves problematic, both when defining the concepts of praxis/motor coordination and when providing a theoretical analysis of the deficits they cover. In the absence of theory specifically related to children, knowledge about atypical development of praxis is gleaned by applying « adult » models, without really understanding whether this is appropriate. The aim of this thesis is to explore the arguments underlying the hypothesis of a specific deficit in praxis development. Tasks were selected based on adult cognitive models of praxis processing in order to enable a comprehensive and theoretically analysis of gestures. We also examined different cognitive functions involved in the praxis development: perception (both visual and spatial), executive functions (planning, flexibility, inhibition) and oral comprehension. The performance of children diagnosed as dyspraxic or DCD is compared to those considered to show typical development in two studies: on groups and multiple case studies. Our results show various difficulties in producing gestures, mostly inconstant in case studies, and related to deficits that are not specifically gestural. Given the heterogeneity of the disorders that we found, this thesis is aimed at deconstructing the concept of specific deficit in praxis development in favour of an analysis that does not confuse gestural problems with other deficits made apparent through gesture.