Production d'Interleukine 17 par l'activation du récepteur 2 de l'Anglotensine II par les lymphocytes T : un rôle clé dans le remodelage dépendant du flux des artères de résistances

par Antoine Caillon

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Daniel Henrion.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de École doctorale 502 Biologie-Santé (Nantes-Angers) depuis le 06-10-2011 .


  • Résumé

    L'angiotensine II (AngII), grâce à l'activation de son récepteur de type 1 (AT1R), a un rôle clé dans l'homéostasie vasculaire, en particulier dans les artères de résistance (AR) ce remodelage implique des cellules immunitaires. Bien que décrit comme s'opposant AT1R, l'effet du récepteur de type 2 (AT2R) sur les cellules immunitaires et le remodelage vasculaire reste inconnue. Nous avons étudié l'effet de l’AngII sur les lymphocytes T et leur production de cytokines lors du remodelage par augmentation de flux (RAF) dans les AR, qui joue un rôle dans la croissance et dans les troubles post-ischémiques. Nous avons soumis cette augmentation de flux sur des AR mésentériques durant 1 à 7 jours. Résultats: Le RAF qui se traduit normalement par une l'expansion du diamètre et un épaississement de la paroi artériel ne se produit pas chez la souris nude et chez les souris traités par un anticorps anti-CD3. Dans l’AR soumis à une augmentation de flux chronique (HF) in vivo, les cellules T périvasculaires expriment AT1R et AT2R et infiltrent la graisse. Des lymphocytes T isolés de souris produisent de l’interleukine-17 sous l’activation d’AT2R et de l'interféron-γ par la stimulation d’AT1R. Sur des AR isolées, l'interleukine- 17 augmente l'expression de la NO synthase endothéliale et favorise la dilatation endothélium-dépendante tandis que l'interféron-γ favorise la croissance cellulaire des cellules musculaires lisses. Les souris AT2R -/- et interleukine- 17-/- ne voit pas d’augmentation de leur diamètre artériel soumis au RHF mais conserve leur épaississement de paroi. Un traitement des souris AT2R -/- et des souris nude par l’interleukine-17 restore leur expansion luminale. Par ailleurs, l’interleukine-17 est capable d’induire la production de MMPs par les macrophages (élément indispensable au RAF). Dans un autre modèle d’ischémie de peau, par découpe d’un lambeau, les souris AT2R -/- et traité à l’anti-interleukine-17 perdent leur capacité à faire un remodelage artériel efficace. En outre, nous avons observé que l’hypertrophie artérielle dans le RAF était médié par AT1R et la production d’interferon-γ par les lymphocytes T. Conclusion: la polarisation des lymphocytes T joue un rôle clé dans l'activation du RAF à travers AT2R et l'interleukine-17 pour l'expansion du diamètre et l'activation d’AT1R induisant l'interféron-γ pour l’hypertrophie.


  • Pas de résumé disponible.