Menace du Stéréotype : effets de l’adhésion au stéréotype et des émotions sur la performance des individus stigmatisés

par Anissa Dumesnil

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Peggy Chekroun.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale (Nanterre) (EA 4386) (laboratoire) depuis le 03-10-2012 .


  • Résumé

    Dans le cadre de cette thèse, nous nous intéressons aux mécanismes sous-jacents à la menace du stéréotype (Steele & Aronson, 1995). Notre objectif principal est de proposer une explication à l’effet délétère de menace du stéréotype sur la performance des individus stigmatisés à travers les conséquences comportementales et cognitives des émotions émergeant dans cette situation. Nos travaux s’articulent autour de deux objectifs de recherche. En premier lieu, nous souhaitons montrer que la situation de menace du stéréotype est susceptible de déclencher aussi bien de la peur que de la colère chez les individus stigmatisés. Nous postulons que l’adhésion ou la non adhésion des individus au stéréotype dont ils sont la cible déterminerait l’émergence de peur ou de colère respectivement. En second lieu, nous examinerons les processus cognitifs et motivationnels par lesquels ces deux émotions diminuent la performance des individus stigmatisés.

  • Titre traduit

    Stereotype threat : effects of stereotype endorsement and emotions on the performance of stigmatized individuals


  • Résumé

    In this PhD thesis, we investigate specific mechanisms underlying stereotype threat (Steele & Aronson, 1995). Our main claim is that deleterious effect of stereotype threat on the performance of stigmatized individuals can be explained by the behavioral and cognitive consequences of the emotions emerging in this situation. The aim of the research program is twofold. First, we tested the idea that stereotype threat is likely to trigger fear, but also anger, in stigmatized individuals. Specifically, we assume that the endorsement vs non- endorsement to the stereotype respectively determines the emergence of fear or anger. Second, we investigate the cognitive and motivational processes through which these two emotions lead to a decrease in the performance of stigmatized individuals.