L'impact de l'européanisation dans la création de la politique de protection de l'enfance : une étude comparée entre le Royaume Uni et la Bulgarie

par Vera Radeva

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de François Bafoil.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Institut d'études politiques (Paris). École doctorale depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Cette recherche vise à étudier les transitions sociales en cours en Europe et à identifier des liens entre le processus d'européanisation et les conditions préexistantes dans les États-providence anciens (welfare states). L’objectif est d'obtenir une meilleure compréhension de la formation des politiques de garde d'enfants dans l'Union européenne et de créer une plate-forme pour une critique éclairée de l'état actuel, des services de garde dans les Etats membres sélectionnés, des divers facteurs qui influençent son évolution et des tendances probables pour le développement futur. Dans la comparaison de deux transformations simultanées des systèmes de protection de l'enfance au Royaume-Uni et en Bulgarie nous cherchons à identifier les déterminants internes de la métamorphose sociale qui interagissent avec la conditionnalité européenne et la mondialisation, ce qui résulte en détérioration de la condition et du statut des enfants abandonnés au Royaume-Uni et en Bulgarie. Quels sont les mécanismes par lesquels les pratiques européennes (décentralisation du pouvoir; statut indépendant de l'enfant) et les règlements ont été adoptés par les Etats membres et comment de tels transferts de modèles de l'UE affectent le développement de l'État-providence? Nous identifions deux types de stratégies de développement liés aux soins de l'État centralisé et aux prestations sociales décentralisées (ici je ne suis pas sure) et nous proposons de considérer la détérioration de la qualité des services de garde au Royaume-Uni et la Bulgarie comme le résultat des modèles sociaux européens opposés (pas sure ici...) et du déclin de l'État en tant que commande de la puissance.


  • Pas de résumé disponible.