Le téléphone portable interface de substitution à l'ordinateur pour l'accès aux connaissances et le développement de compétences en Afrique ; cas de la communauté des enseignants du Tchad

par Koyalta Ndordji

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michel Arnaud.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 30-01-2012 .


  • Résumé

    Cette étude est une proposition de solution pour l'amélioration de la qualité de l'enseignement au Tchad. Elle a pour but de contribuer à remédier à la baisse de niveau de l'éducation scolaire indexée par plusieurs rapports des institutions spécialisées de l'éducation comme l'UNESCO. Le Tchad est un vaste territoire avec des ressources très limitées. Il est peu desservi en infrastructures d'électricité et de télécommunications à haut débit. Plus de 70% des maitres sont des enseignants communautaires et ne disposent pas de formation pédagogique de base. En raison des ressources limitées du pays l'étude recourt à une formation pédagogique et disciplinaire de masse des enseignants par de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication pour relever le niveau de l'enseignement scolaire. Les statistiques donnent un téléphone portable au minimum par ménage au Tchad. Cela en fait un outil commun que l'étude veut mettre à contribution pour la réalisation des apprentissages. Cette recherche, en articulant l'espace réel et l'espace fictif à travers la communauté des apprenants enseignants crée et entretien des liens sociaux qui sont un facteur déterminant dans le cadre de la réalisation des apprentissages. Le téléphone portable est utilisé dans ces espaces pour mettre en relation les membres ainsi que pour satisfaire leurs demandes de compétences et leurs offres de formation. La radio, la télévision, le support papier, le face à face sont des outils complémentaires au téléphone portable que l'étude utilise pour rendre visible les offres et les demandes de compétences des apprenants, apprécier les acquisitions de compétences par les membres de la communauté et mesurer les impactes de cette solution sur la qualité des prestations des bénéficiaires au niveau des écoles.


  • Pas de résumé disponible.