Du Zodiaque et des hommes. Temps, espace, éternité dans les édifices de culte entre le IVe et le XIIIe siècle

par Angélique Ferrand

Projet de thèse en Histoire des arts

Sous la direction de Daniel Russo.

Thèses en préparation à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon) depuis le 26-10-2010 .


  • Résumé

    Notre étude portera sur le Zodiaque à travers lequel nous proposons de nous interroger sur les notions de temps, d'espace, d'éternité. Ces trois notions constituent trois concepts fondamentaux dans la manière de concevoir le monde selon les époques, les cultures et les religions. Les occurrences zodiacales seront mises en séries dans une démarche iconographique et anthropologique, le but étant de cerner les manières de concevoir le monde et de le représenter tout en faisant apparaître les influences antiques et les réappropriations. Nous chercherons également à montrer comment la tradition iconographique du Zodiaque relève d'une pensée encyclopédique et comment il participe à la mise en scène de l'eschatologie. L'ensemble de l'étude comprendra une vaste chronologie propre à faire ressortir des évolutions allant du IVème siècle au XIIème siècle. En effet, le Zodiaque est présent dans les synagogues dès la fin de l'Antiquité et fait l'objet d'un certain engouement dans les édifices religieux de France et d'Italie au XIIème siècle. Entre ces deux pôles, le Zodiaque est transmis de diverses manières et selon plusieurs vecteurs situés dans l'histoire dont il s'agira de préciser les moyens, les actions et les enjeux.


  • Pas de résumé disponible.