Evaluation des outils de conservation de la biodiversité en milieu agricole : cas des Zones de Protections Spéciales et des Mesures Agro-Environnementales - biodiversité

par Steve Augiron

Thèse de doctorat en Biologie de l'environnement, des populations, écologie

Sous la direction de Vincent Bretagnolle.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Sciences pour l’environnement « Gay Lussac » Ed 523 , en partenariat avec Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (CEBC) - UPR 1934 (laboratoire) depuis le 18-12-2008 .


  • Résumé

    Cette thèse avait pour but d’évaluer l’efficacité de deux outils de conservation mis en place en Europe et en France (NATURA 2000 et les Mesures Agro-Environnementales). Nos analyses ont porté sur les agro-écosystèmes et deux passereaux spécialistes : l’Alouette des champs et le Bruant proyer. L’évaluation des effets de la mise en place d’une ZPS a été testée sur la période 1996-2011. Les résultats montrent, i) que la présence et l’abondance des deux espèces étaient initialement plus importantes au sein de la ZPS qu’à l’extérieur, ii) que la tendance de l’abondance s’est stabilisée chez l’Alouette après la désignation (contrastant avec une diminution en dehors), et a augmenté dans le même temps chez le Bruant , iii) que les tendances des deux espèces en dehors de la ZPS sont globalement similaires aux observations nationales et Européennes, et enfin, iv) que la présence d’un réseau de huit ZPS en agrosystème semble avoir inversé la tendance de l’abondance de l’Alouette à l’échelle régionale par rapport à la tendance nationale. L’évaluation des MAE nous a permis de montrer que i) deux espèces ordinaires peuvent bénéficier de l’effet positif d’un dispositif orienté vers la sauvegarde d’une espèce patrimoniale (l’Outarde canepetière), ii) deux mesures sont plus particulièrement à l’origine des effets observés: les MAE « retard de fauche » et « agriculture biologique », iii) une efficacité à coût modéré peut être obtenue via la combinaison de MAE établies selon une approche fonctionnelle, enfin iv) l’efficacité des MAE est modulée par le contexte paysager, la stabilité des sites, l’échelle d’analyse et la présence ou non de la ZPS. Il apparaît au final que ces deux outils de conservation appliqués en agro-système intensif contribuent à l’amélioration des effectifs de ces deux passereaux et ainsi à la persistance des populations.

  • Titre traduit

    Assesment tools for the conservation of biodiversity in agricultural areas : the case of special protection areas and agri-environmental schemes for biodiversity


  • Pas de résumé disponible.