Mets, nourritures et gastronomie chez Ibn Battuta et les voyageurs arabo-musulmans.

par Enis Van Goor

Projet de thèse en Histoire et archéologie des mondes médiévaux

Sous la direction de Gabriel Martinez-Gros et de Marilyn Nicoud.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent (Nanterre) depuis le 22-11-2011 .


  • Résumé

    Originaire de l’actuel Maroc et sur la route du pèlerinage vers la Mecque, Ibn Battuta entreprend la rédaction d’un récit de voyage. En plus d’accomplir l’un des rites fondamentaux de la religion musulmane il veut devenir le plus grand voyageur de son temps. Il décrit les pays qu’il parcourt ainsi que les mœurs des hommes et donc leurs repas. En plus d’aimer les produits de la nature, il est aussi un dévot qui nous éclaire sur les rites alimentaires islamiques. Ibn Battuta et les voyageurs arabo-musulmans nous transmettent leur fascination du voyage et des témoignages essentiels sur leur époque. Ses récits sont aussi une description des échanges et du commerce dans le monde musulman médiéval voir au-delà. En effet manger c’est aussi échanger, car la nourriture est achetée dans les marchés alimentés par l’agriculture locale ou encore importée.


  • Pas de résumé disponible.