Carrières des femmes cadres et plafond de verre au maroc : quelques enseignements à partir du secteur de la grande distribution

par Mohammed Rhalimi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Camal Gallouj.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) depuis le 03-01-2011 .


  • Résumé

    Notre travail de recherche s’inscrit dans une perspective de croiser la question du genre et le secteur de la grande distribution. Nous avons choisi d’axer cette recherche sur le thème du plafond de verre auquel sont confrontées les femmes pour accéder aux fonctions de 4 directions dans un secteur où la présence des femmes est des plus fortes dépassant les 60% de l’effectif total et paradoxalement on en retrouve très peu dans les fonctions d’encadrement. L’objet de notre étude est double: outre la mise en lumière de l’évolution sexuée des carrières des femmes en France et au Maroc, les facteurs qui constituent le plafond de verre d’un côté, et de comparer l’impact des différences de spécifiées locales. Notre idée de départ est que les sociétés évoluent simultanément en réponse aux changements environnementaux à des rythmes différents. Ceci explique pourquoi le progrès vers l’égalité managériale est différent à travers le monde. Nous nous posons une question centrale à laquelle nous nous efforcerons de répondre à travers ce travail de recherche, à savoir : les facteurs déterminants du pl de verre ont-ils les mêmes effets en France, et au Maroc, sur 1 ‘avancement hiérarchique des femmes dans les organisations ?. II s’agit de décrire et d’expliquer les facteurs (individuels, organisationnels et sociétaux) déterminants du plafond de verre. Simultanément, nous chercherons à relever, comparer et analyser les différences et les similitudes de cette situation et les réponses qui y sont apportées dans les deux pays.

  • Titre traduit

    Women executives’ careers and glass ceiling in Morocco : evidence from the retail sector


  • Résumé

    The aim of this thesis is to understand and explain factors and mechanisms at the origin of the glass ceiling that impedes upward mobility of women in the career hierarchy in organizations in Morocco. To investigate this matter, we used the holist GOS (Gender- Organization-System) approach. We adopted a quantitative method based on a survey in the retail sector. Before that, we conducted an exploratory qualitative survey. Our results show that even if women executives are as ambitious as their male counterparts, they tend to temper their ambitions in favor of their work-life balance. This is even more ambivalent in the presence of young children. Moreover, gender stereotypes such as « think manager, think male » don’t seem to be influenced by the hierarchical progress of women, since firms tend to value their skills competences and their leadership.