Influence de l'exposition de la langue maternelle sur l’acquisition du premier lexique chez l’enfant francophone

par Ludivine Glas

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Sophie Kern.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de 3La - Lettres lingusitique langues et arts depuis le 10-01-2012 .


  • Résumé

    Il existe une grande variabilité dans l’acquisition du langage chez le jeune enfant. Ces variations peuvent être expliquées par des caractéristiques individuelles, sociales et/ou linguistiques. Un des facteurs majeurs à considérer dans ces explications est la qualité et la quantité de langage adréssé à l’enfant. On peut citer comme exemple le rôle connu de la fréquence d’exposition des mots de l’input sur l’ordre d’acquisition des premiers mots. Néanmoins, les preuves de cette influence sont souvent indirectes et aucune étude à ce jour n'est en mesure d'expliquer l'ordre d'acquisition de mots spécifiques. De plus, plusieurs pistes qui portent notamment sur les contextes des interactions et les activités sont encore peu explorés. Cette thèse a donc pour objectif de montrer chez des enfants francophones monolingues, une influence possible de l’exposition à la langue sur le développement des premiers mots en production. Les productions enfantines seront replacées au sein des contextes dans lesquelles elles prennent place, et liées aux activités des familles. 10 enfants ont été filmés en interactions spontanées au sein de leur famille entre l’âge de 10 mois et 30 mois. En parallèle, leur vocabulaire a été évalué par le biais de l'Inventaire Français de Développement Communicatif.


  • Pas de résumé disponible.