Etude du processus de parentification chez les enfants Burundais

par Adrien Ninahazimana

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-pierre Durif-varembont.

Thèses en préparation à Lyon 2 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de l'Éducation, Psychologie, Information et Communication (Lyon) depuis le 08-11-2011 .


  • Résumé

    La recherche que nous voulons entreprendre s'inscrit dans une réflexion au tour de la thématique de la parentification chez les enfants Burundais. Il sera question d'étudier comment ce processus se met en place et d'en déduire son impact sur le développement psycho-relationnel de l'enfant. Pourquoi entreprendre une telle étude? Ayant une formation de base de Psychologue clinicien (Master en Sciences Psychologiques à l'Université Libre de Bruxelles), et donc ayant eu l'occasion de lire et d'apprendre les différents aspects de la parentification surtout dans la société occidentale, nous avons eu l'idée de chercher à découvrir comment ce phénomène se présente au Burundi et quels pourraient être ses effets sur le développement psycho-relationnel de l'enfant. En effet, au moment où en occident les enfants deviennent parentifiés surtout suite à des situations de ruptures conjugales, l'enfant venant soutenir le parent fragilisé, au Burundi, la situation semble se présenter autrement. Il est vrai que ces situations de ruptures conjugales existent aussi au Burundi, mais c'est surtout la pauvreté, la maladie, l'incapacité des parents qui amèneraient les enfants à prendre la place et à jouer le rôle qui ne seraient pas les leurs.


  • Pas de résumé disponible.