Faire l'école au quotidien au Bénin. Une ethnographie des chefs de circonscriptions scolaires

par Pauline Jarroux

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Giorgio Blundo.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 12-12-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'ordinaire bureaucratique des agents de la circonscription scolaire - l'administration scolaire déconcentrée - au Bénin et la manière dont ils "font" l'école primaire au quotidien; Fondé sur quinze mois de terrain entre 2012 et 2015 principalement passés dans deux circonscriptions scolaires du pays, mon travail étudie plus particulièrement l'autorité des chefs - inspecteurs et conseillers pédagogiques - sur la gestion locale de l'école, qu'ils se plaignaient d'avoir perdue depuis 1990 et l'ouverture démocratique du pays. A travers l'analyse socio-historique de la construction des inspections et du groupe professionnel des inspecteurs, l'étude de la circulation de l'autorité au sein de l'arène scolaire locale et des rapports hiérarchiques et pédagogiques entretenus avec les enseignants, je montre comment se négocie, quotidiennement, l'autorité publique sur le service local d'enseignement. Je documente ainsi le jeu entre autorités premières et secondes sur la gestion de l'école à travers les rapports entretenus avec les autorités hiérarchiques, les syndicats, les enseignants, les parents ou la mairie. Les dynamiques de concertation, de négociation ou de contournement de l'administration scolaire locale participent à la production quotidienne de l'école et interrogent l'autorité de la circonscription sur les affaires scolaires. J'analyse également les effets des récentes réformes managériales sur les conditions de travail et les formes de professionnalité des inspecteurs et conseillers. En montrant la coexistence des figures de l'inspecteur "loup-garou", de l'inspecteur "conseiller" et de l'inspecteur "gestionnaire", je ne questionne pas seulement les transformations des ethos professionnels et des manières d'être "chef", mais également la pluralité des façons de faire l'Etat et l'école dans les salles de classe béninoises.

  • Titre traduit

    Doing school in Benin. An ethnography of school districts leaders.


  • Résumé

    This thesis focuses on the bureaucratic routine of agents of school districts - the decentralized school administration - in Benin, and the ways in which they "make" primary school on a day-to-day basis. Relying on a fifteen months-fieldwork research (2012-2015) conducted mainly in two school districts of the country, this dissertation studies more specifically the leaders' authority - inspectors and pedagogical advisors - over the local management of school that they claim to have lost with the democratic opening in the 1990s. Through a socio-historical analysis of the construction of inspections and the inspectors' occupational group, the study of the circulation of authority within the school's local arena, and the inspectors' hierarchical and pedagogical relations with teachers, I show how public authority is negociated within the local education service. In doing so, I document the strategies at play between first and second-level authorities through the relations maintained with the hierarchical authorities, the unions, the teachers, the parents or the town hall. The dynamics of dialogue, negociation or circumvention of the school district participate in the day-to-day functioning of school and question the local administration's authority over school issues. I also analyse the effects of recent managerial reforms on the inspectors and advisors' working conditions and their professional culture. By demonstrating the coexistence of the figure of the "werewolf" inspector, the "counsellor" inspector and the "manager" inspector, I do not only question the transformations in the ethos of professionals and in the ways of being "a leader", I also question the multiplicity of ways of making the State and making school in Benin's classrooms.