Vivre à Valenciennes à la fin du Moyen Age : histoire socio économique de Valenciennes entre 1280 et 1430

par Marc Bernier-Crepin

Projet de thèse en Histoire médiévale

Sous la direction de Bertrand Schnerb et de Jean-Marie Cauchies.


  • Résumé

    L’étude sociale de Valenciennes à la fin du moyen âge, soit entre le XIII° et le XVI°, est à placer dans l’historiographie actuelle des villes médiévales de l’Occident. Il faut étudier comment les acteurs locaux évoluent et s’approprient l’espace, quelles sont les relations entre les différentes familles et factions valenciennoises. Valenciennes en cette fin du moyen âge est à la confluence de deux diocèses et deux Etats, ville prospère et puissante au cœur d’un comté non moins puissant et riche, mais Valenciennes s’inscrit dans le mouvement d’émancipation des villes flamandes comme Bruges, Gand, Douai ou Courtrai mais ce mouvement n’a pas le même écho en Hainaut, Valenciennes reste la seule ville à s’émanciper de la sorte dans la partie méridionale du comté. Cette étude permettra de mettre en évidence ces relations dans le tissu urbain médiéval et ainsi de permettre une véritable anatomie de la société valenciennoise qui ne se borne pas au patriciat mais à tous ceux ayant eu recours au Greffe des Werps, puissants ou non. Valenciennes a certes perdu dans son paysage les traces de sa puissance à cause de la Révolution et des guerres, principalement du fait des bombardements alliés de 1944 qui ont fini le travail commencé par l’historiographie du XIX° qui a entrepris d’effacer de la mémoire l’identité valenciennoise. Si les historiens et les archivistes du XIX° siècle ont montré en quoi Valenciennes est française, n’hésitant pas à parler indûment de « conquête espagnole » ou de « nos souverains « en parlant de rois français antérieurs à Louis XIV, cette étude montrera en quoi Valenciennes est hainuyère et flamande avec son identité, sa langue ( le picard), sa richesse culturelle, son économie, sa politique tant locale qu’extérieure, sa société et sa hiérarchie sociale propres et tentera de redonner à Valenciennes sa place dans l’Histoire et son identité, elle qui donna une reine d’Angleterre, un Empereur et un Empereur byzantin.

  • Titre traduit

    Living in Valenciennes at the end of the Middle Age


  • Pas de résumé disponible.