La femme fatale dans la littérature brésilienne : échos d'un mythe décadent

par Luisa Pesche (Formoso Assuncao)

Thèse de doctorat en Etudes lusophones

Sous la direction de Jacqueline Penjon.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (....-2015 ; Paris) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Cette étude vise à mettre en lumière le mythe de la femme fatale, mythe issu de l’imaginaire décadent français de la fin du XIXe siècle, dans la littérature brésilienne. À travers l’analyse des personnages féminins de trois romans d’importance majeure dans l’imaginaire brésilien: Dom Casmurro de Machado de Assis (1899), Gabriela Cravo e Canela de Jorge Amado (1958) et Hilda Furacão de Roberto Drummond (1991), nous étudierons, à partir d’un traitement herméneutique, leur dimension mythique en tant qu’héroïnes femmes fatales. Dans les trois récits, la femme entraîne la chute de l’homme. Les trois héroïnes évoquent les grandes valeurs symboliques du mythe de la femme fatale et des archétypes qui l’engendrent, soit par rapport à l’homme, soit par rapport à leur milieu, époque, idéologie et société. Cette recherche permet davantage une réflexion sur le mythe de la fatalité féminine menant à une compréhension des constructions imaginaires et des réseaux symboliques qui affleurent les romans et, dans un contexte plus ample, l’imaginaire brésilien. En tête de notre démarche méthodologique il y a la méthode structurale de Gilbert Durand (et son « entourage » : Carl Gustav Jung, Mircea Eliade, Lévi-Strauss, Gaston Bachelard) qui rend compte de la réflexion sur les aspects du mythe. La théorie littéraire côtoie l’herméneutique des images, des symboles et des archétypes afin d’assurer la qualité de la réflexion autour du mythe et de son rapport avec la littérature et l’imaginaire individuel et collectif dans le contexte brésilien.

  • Titre traduit

    The femme fatale in Brazilian literature : echoes of a decadent myth


  • Résumé

    This study aims to highlight the myth of the femme fatale, myth created out of the imagination of the French decadents in the late nineteenth century, in the Brazilian literature. Through the analysis of the female characters from three Brazilian novels of major importance in the Brazilian imagination: Dom Casmurro Machado de Assis (1898), Gabriela Cravo e Canela Jorge Amado (1958) and Hilda Furacão Roberto Drummond (1991), we will study, from a hermeneutic perspective, their mythical dimension as heroines and femmes fatales. In the three stories, the woman causes the fall of the man. The three heroines evoke the great symbolic value of the myth of the femme fatale and the archetypes elaborated relative to men, relative to either their environment, time, ideology or society. This research reflects upon the myth of female fatality leading to the understanding of imaginary constructions and symbolic networks nourished in the novels and in a broader context, in the Brazilian imagination. Ahead of our methodological approach, the structural method of Gilbert Durand emerges (and his "entourage": Carl Gustav Jung, Mircea Eliade, Levi-Strauss, Gaston Bachelard) contemplating on the aspects of the myth. The literary theory navigates alongside the hermeneutics of images, symbols and archetypes to ensure the quality of the reflection on the myth and its relationship with literature and the individual and collective imagination in the Brazilian context.