Les espaces universitaires ; un levier pour l'aménagement urbain ?

par Elhadji Fodé Samaté

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Husson et de Michel Deshaies.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 08-11-2011 .


  • Résumé

    Les espaces universitaires, en matière d’aménagement des territoires urbains, sont devenus des formes émergentes. Ils constituent de véritables lieux d’expérimentation pour la construction des cités. Ce sont des territoires ouverts à l’aménagement urbain. Ils incarnent le développement au niveau des villes et agglomérations. Les espaces universitaires représentent des pôles de croissance. En effet, ils constituent des modèles ou formes de constructions, de conceptions architecturales, avec des bâtis et édifices visibles au sein de l’espace des villes et agglomérations. Les espaces construis sont planifiés par l’organisation de l’espace qui les structure. Il s’agit de support pour l’ménagement urbain. Les campus universitaires et les zones polarisées par les milieux des enseignements supérieur, sont structurés par diverses formes d’espaces de vie. Ils ouvrent et ordonnent au niveau des espaces qu’ils polarisent, la prolifération ou le développement d’éléments qui fondent une véritable ville évoluée: des bâtiments administratifs, des cités universitaires majoritairement habités par des étudiants. Existent également des espaces de vie (jardins, et équipements ou complexes socio-sportifs). Le tout est délimité par des infrastructures routières (voiries, routes, allées, etc.) Ces constituent de véritables bouts de ville, nés d’une volonté d’aménagement urbain faisant référence à la prospective d’abord en cœur de ville, puis en marge, en association avec les technopoles, puis à nouveau dans les centres. Les espaces universitaires changent l’image de certaines villes et agglomérations. Ils constituent des formes impulsives de croissance forte à plusieurs niveaux : économique, démographique, et décisionnel etc. L’agglomération de Nancy et d’autres villes comme Amiens, Bordeaux, Paris et Toulouse, etc., représentent des modèles de territoires où les espaces universitaires marquent le cadre urbain. Ils constituent des espaces à enjeux multiples dans le fonctionnement et des images que nous avons de ces milieux urbains. Ils contribuent rayonnement et à la prospérité des villes, à leur influence en prenant la mesure de leur influence ou attractivité dans l’espace.


  • Pas de résumé disponible.