Les facteurs psychologiques de l'exposition préférentielle aux jeux vidéo.

par Adeline Mathieu

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Anne-Marie Toniolo.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 04-11-2011 .


  • Résumé

    La problématique de cette thèse considère le sujet comme source principale d’information pour expliquer les préférences vidéo ludiques. Ce travail vise à montrer l’existence et la nature de facteurs psychologiques d’exposition préférentielle aux jeux vidéo chez le jeune adulte. Les déterminants psychologiques de ce phénomène seront envisagés en tenant compte des trois niveaux de l’interaction homme/jeu vidéo : le niveau matériel (la perception subjective du jeu vidéo), le niveau individuel (les caractéristiques psychologiques) et le niveau interactionnel (l’effet de l’interaction sur l’état mental). Ainsi, ce projet de thèse comporte trois étapes.La première consistera en la classification des jeux vidéo par les sujets afin de définir cet objet d’un point de vue subjectif. Un questionnaire de préférence vis-à-vis des jeux vidéo sera alors élaboré. Dans un deuxième temps, certaines caractéristiques bio-psycho-sociales des individus (ex : personnalité, estime de soi, sensibilité au renforcement) seront évaluées en fonction de leur préférence en termes de jeux vidéo. Il s’agira de modéliser le fonctionnement interne de l’exposition préférentielle et d’élaborer une typologie de joueurs. Enfin, dans une troisième étape, nous nous consacrerons à l’évaluation des effets de la pratique préférentielle du jeu vidéo sur l’état psychologique des joueurs afin de déterminer les facteurs motivationnels intrinsèques de l’engagement dans cette activité.Ainsi, les résultats de cette thèse, dans leur ensemble, enrichiront les connaissances relatives au fondement psychologique de la pratique vidéo ludique préférentielle et à ses bienfaits.


  • Pas de résumé disponible.