Les souliers neufs de Dorothy - Les réécritures de The Wonderful Wizard of Oz de Lyman Frank Baum dans les productions de jeunesse et grand public.

par Caroline Klensch

Projet de thèse en Langues, Littératures et Civilisations

Sous la direction de Christian Chelebourg.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 29-09-2011 .


  • Résumé

    Le Magicien d’Oz de Lyman Frank Baum est une histoire fortement ancrée dans le monde anglophone. Certes conte moderne, écrit au début du XXe siècle, les aventures de Dorothy et de ses compagnons ainsi que de leurs adversaires sont devenues des références universelles. La symbolique des chaussures rouges, signes de pouvoir et d’évasion, la notion d’aventure initiatique et de retour à la maison après avoir achevé une phase de développement personnel sont le moteur de ce conte. De nombreux auteurs, cinéastes et compositeurs se sont inspirés du monde magique de Baum et ont ainsi permis l’effervescence et l’expansion de cette œuvre, classée au début dans la littérature de jeunesse. La dimension de l’intertextualité est un constituant principal de la création. Les nombreuses adaptations garantissent la survie et en même temps l’évolution de l’œuvre qui reste bien présente dans la mémoire collective. Des changements, notamment liés au souci d’adapter la matière à l’esprit commun de l’époque, vont développer peu à peu différentes composantes du conte afin d’assurer le dynamisme de l’intrigue. Le plus on creuse, le plus on trouve. Les auteurs s’intéressent à la question du pouvoir, à la figure du Méchant, à l’organisation du monde d’Oz, à la représentation manichéenne du Bien et du Mal jusqu’à tout remettre en question et livrer des versions cauchemardesques à ce moment destinées à un public adulte. Pourquoi ce conte peut-il à tel point fasciner les artistes ? La richesse de cette œuvre qui se prête visiblement à une multitude d’interprétations est à chercher dans la version originale. Il s’agit de remonter à la source pour éclairer les réécritures. En suivant une route déjà prédéfinie, cherchent-elles à s’inscrire dans un héritage légitimant leur existence ou bien essaient-elles plutôt d’apporter une vision novatrice afin de réactualiser le conte en y intégrant les expériences et attentes du présent dans la logique d’un souvenir remanié ? L’intégration de concepts philosophiques au sein de l’histoire montre avec quelle flexibilité le roman de Baum se prête à la reprise interprétative, comme s’il s’agissait d’un canevas, d’une esquisse qu’il faut colorer. L’analyse de l’évolution et du devenir de l’œuvre de Baum sera au centre de la recherche. Les principaux éléments à prendre en compte seront le développement de l’intrigue et de ses actants ainsi que des principaux motifs et thématiques dans un cadre littéraire, artistique, culturel et social, en traitant du livre, du cinéma, de la scène, de l’art jusqu’à l’essor des produits dérivés.


  • Pas de résumé disponible.