Enjeux et apports des médias du web 2.0 sur les modes d’apprentissage des langues/cultures dans l’enseignement/apprentissage à distance.

par Mireille Jullien

Projet de thèse en Sciences du Langage

Sous la direction de Jean-Philippe Watbled.


  • Résumé

    Les avancées technologiques ont modifié l'apprentissage et l'enseignement en ligne. Nous porterons notre étude à travers l’exemple de la L3 FLE en ligne (Licence Français Langue Etrangère) proposée par l’Université de La Réunion depuis septembre 2011 et plus particulièrement sur l’apprentissage des langues avec un exemple, le cours d’anglais à distance. Aujourd’hui, dans une approche socioconstructiviste, l'apprenant n'est plus un simple consommateur (consultation, impression de documents/sites web), il est un véritable acteur du processus et interagit avec les ressources et les outils de formation, mais également avec l'enseignant, et avec ses pairs. A l’université de La Réunion la plateforme d’enseignement à distance utilisée est MOODLE, basée sur le socioconstructivisme, celle-ci n’offre que peu de possibilités d’échanges interactifs entre les apprenants et des travaux collaboratifs assez limitées avec comme seuls médias d’apprentissage le « chat », le « message personnel », « le wiki » et les « forums », ce qui nous a poussé à nous tourner vers d’autres solutions gratuites et innovantes comme des médias de partage de documents, l’élaboration libre de pages de site web propres aux étudiants, des logiciels permettant de s’enregistrer en audio/vidéo ou de faire des visioconférences, etc…).Pour la scénarisation et la conception du cours d’anglais on se référera au CECR (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer) perçu comme instrument qui décrit certaines capacités langagières, savoirs mobilisés pour les développer et situations et domaines dans lesquels on peut être amené à utiliser une langue étrangère pour communiquer/agir (apprendre à agir / agir pour apprendre) afin d’évaluer les compétences écrites et orales et l’expression écrite et orale. Pour cela on adoptera une perspective actionnelle (savoir, savoir-faire et savoir-être) de l’apprenant en lui demandant de réaliser des tâches (en communiquant avec ses pairs) à partir de documents authentiques.Cela nous permettra d’élaborer des hypothèses de travail et de poser des questions de recherche afin de définir de nouveaux modèles théoriques d’apprentissage :Chez les étudiants quels sont les apports de l’utilisation des médias du web 2.0 en compétences informatiques ? Quelle est l’évolution des pratiques informatiques des étudiants ? Comment optimiser l’usage des plateformes d’apprentissage telles que MOODLE grâce à l’intégration/utilisation des médias collaboratifs de la plateforme et ceux du web 2.0 ? Quel est l’impact de l’utilisation des médias du web 2.0 dans le processus d’apprentissage ? Comment développer des compétences interactionnelles en travaillant et collaborant à distance ? Quelles sont les pratiques de partage des étudiants dans GoogleDocs : que partagent-ils ? Comment ? Quel est leur niveau de participation (ajout, modification, commentaire, suppression)? De quelles manières les étudiants de L3FLE mettent en œuvre et développent des compétences interactionnelles et techniques (informatiques) lors de la réalisation de tâches collaboratives ? Appropriation des médias, prise de RDV, tours de parole, etc… Il nous faudra envisager l’élaboration d’un cours d’anglais, pensé en e-learning 2.0 avec la réalisation complète du cours sur le site web de Google avec l’utilisation du « chat » de Google ou Gtalk pour échanger entre pairs, des documents partagés « GoogleDocs » pour le travail collaboratif, « Google Agenda » pour planifier le travail, « Google BlocNotes », …Nous tenterons ainsi de vérifier: en quoi les médias du web 2.0 favorisent-ils la co-construction du savoir, l'interaction et les étudiants tirent-ils profit d’une intelligence collective?La thèse portera donc sur l’utilisation et l’apport des médias du web 2.0 dans l’apprentissage (des langues et principalement de l’anglais) à distance, en effet ceux-ci constituent un enjeu majeur de la formation à distance et, par conséquent, de la recherche pédagogique et didactique.


  • Pas de résumé disponible.