Enseigner la philosophie au lycée : hypothèse cliniques d'orientation psychanalytique

par Dominique Renauld

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Philippe Chaussecourte.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec Centre de recherches en éducation et formation (Nanterre) (laboratoire) depuis le 14-12-2011 .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale s’inscrit dans le cadre d’une démarche clinique d’orientation psychanalytique en sciences de l’éducation. Elle porte sur l’enseignement de la philosophie en France, tel qu’il est actuellement dispensé dans les classes terminales des séries générales et technologiques des lycées. Elle est consacrée, plus particulièrement, à la manière dont des professeurs de philosophie vivent l’acte d’enseigner leur discipline. Le matériel empirique est constitué d’entretiens cliniques non-directifs qui ont été réalisés auprès de six professeurs de philosophie de l’enseignement secondaire interviewés à partir de la consigne suivante : « J’aimerais que vous me disiez, comme ça vous vient, comment vous vivez le fait d’enseigner la philosophie ». La thèse comporte trois parties : certaines questions relatives à la construction de l’objet de recherche et à l’analyse de l’implication et du contre-transfert du chercheur constituent la première partie de ce travail. La deuxième partie comporte des éléments d’analyses pédagogiques, historiographiques et cliniques de l’enseignement de la philosophie au lycée. La troisième partie est consacrée à l’analyse des entretiens cliniques. Elle comporte des éléments de réflexion d’ordre épistémologique et méthodologique et propose une mise en perspective des entretiens et de certaines de leurs thématiques transversales.

  • Titre traduit

    Teaching philosophy in high school : clinical hypotheses of psychoanalytical orientation


  • Résumé

    This doctoral research is part of a clinical approach of psychoanalytical orientation in the sciences of education. It deals with the teaching of philosophy in France, as it is currently taught in the final year of high school in the academic and technological classes. It is devoted, more particularly, to the way in which teachers experience the teaching of their subject. The empirical material consists of non-directive clinical interviews that were conducted with six secondary education philosophy teachers interviewed from the following instruction : « I would like you to tell me, as it comes to you, what you feel when you teach philosophy ». The thesis is divided into three parts : some questions relating to the construction of the research subject and to the analysis of the implication and the countertransference of the researcher constitute the first part of this work. The second part includes elements of pedagogical, historiographical and clinical analysis of the teaching of philosophy in high school. The third part is devoted to the analysis of clinical interviews. It includes elements of epistemological and methodological reflection putting into perspective the interviews and some of their interdisciplinary themes.