S’orienter dans un jardin thérapeutique ; quels éléments de la conception permettent la prise de repères des patients atteints de la maladie d’Alzheimer?

par Christel Jacob

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Alain Trognon et de Constant Rainville.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 08-12-2011 .


  • Résumé

    La perturbation de l’orientation spatiale (OS) est considérée comme le deuxième symptôme cognitif le plus fréquent de la démence (Wilson et al., 1982 ; Moore et Wyke, 1984 ; Liu et al., 1991). Si des études portant sur l’évaluation de l’OS des patients atteints de la maladie d’Alzheimer (DTA) ont été conduites dans un environnement architectural (hôpital, établissement d’hébergement) ces dernières années (Liu et al., 1991 ; Rainville et al., 1998 ; 2001 ; Pasini et al., 2000 ; Monacelli et al., 2003), aucune d’entre-elles n’explore les capacités des patients à s’orienter dans un environnement naturel tel qu’un jardin. Or, depuis quelques années, apparaissent dans les établissements d’hébergement et de soins, des jardins dits thérapeutiques, véritables supports pour la prise en soins des patients atteints de DTA. Aucune recherche à ce jour n’a exploré les principes de base sur lesquels s’appuyer pour organiser les éléments de l’espace extérieur en itinéraires qui favorisent l’orientation, d’après Tyson et Zeisel (1999). En l’absence de telles données, ces auteurs recommandent de se baser sur les 5 éléments identifiés par Lynch dans son ouvrage « Image de la Cité » (1960), dont les personnes se servent pour s’orienter (les « voies » ; « limites » ; « quartiers » ; « nœuds » ; « points de repères »). Cette étude a pour but de décrire et comparer la capacité des patients atteints de DTA à structurer un environnement écologique nouveau (un jardin thérapeutique), par rapport à une population de sujets âgés sains. Les réponses à cette question de recherche permettront de mieux comprendre les processus sous-tendant l’OS et ses perturbations dans la DTA.


  • Pas de résumé disponible.