"Une sorte de reportage sentimental" : réalisme, romanesque et sensibilité d'entre-deux-guerres dans les romans de Pierre Mac Orlan (1919-1939)

par Zacharie Signoles Beller (Signoles)

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Alain Schaffner.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (Paris) (equipe de recherche) depuis le 02-11-2011 .


  • Résumé

    A propos de La Vénus internationale, Mac Orlan propose une clef de compréhension d’une partie de son œuvre : « Comme la plupart de mes ouvrages, c’est une sorte de reportage sentimental sur des époques inachevées ou en gestation. » Le reportage, genre florissant que certains considèrent comme une mode, se révèle à partir de l'entre-deux-guerres un élément constitutif du romanesque et contribue à redéfinir les attentes du réalisme. L'objet du reportage romancé n'est plus seulement l'actualité journalistique, mais c'est aussi et surtout la description ou la révélation d'un esprit d'époque, représentation d'une sensibilité d'entre-deux guerres. La lecture que nous proposons de faire des romans de Mac Orlan nous amènera à confronter leur esthétique à celle du reportage, en nous attachant à montrer la récurrence de figures et de motifs, à définir les dispositifs narratifs mis en place, et enfin à analyser la construction d'un éthos et d'une « sentimentalité ». A la fois recherche d'une vérité du témoignage, saisie originale du monde contemporain et construction d'un objet social, le « reportage sentimental » permet à une science de la société de se constituer, en même temps qu'une mythologie nouvelle.


  • Pas de résumé disponible.