La sublimation à l'oeuvre dans la pratique sportive de haut niveau et ses effets sur la motricité, la cognition, l'affectivité et la vie en société des personnes en situation de handicap mental ou psychique

par Jacky Fillon

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Pascal-henri Keller.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Cognition, comportement, language(s) Ed 527 depuis le 27-10-2011 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche s'intéresse au corps physique, non pas en tant qu'organisme biologique objet d'intérêt mais comme support au corps psychique, corps sexuel, corps parlant, corps imaginaire. Par où commence le corps ? L'analyse du discours des patients permettra de serrer au plus près, les rapports corps et psyché dans le sport. Le sens de ce qui commence, commence aussi le sujet de ce qui commence. Ne préexistant pas à l'action, le sujet s'engendre et s'exhibe à travers ses agirs. Le sport, objet d'exhibition devient objet social, autorise la sublimation des pulsions sexuelles par détournement vers un but, non sexuel, anti-sexuel. La poussée pulsionnelle persiste et insiste, cherchant sans cesse une pleine et totale satisfaction. La conversion des forces sexuelles en une oeuvre sportive, manifeste l'élan créatif du sportif, mais à quel prix ? Les personnes en situation de handicap mentou ou psychique, cherchent dans le sport, quelque chose de plus essentiel que le record et la notoriété, quelque chose que les perturbations subjectives liées à leurs pathologies ont ébranlé. Le sport, au-delà d'être la purge cathartique des tensions accumulées, la caverne des sensations fortes, est un environnement suffisamment bon enveloppant la personne affaiblie par le handicap de soins réconfortants, édifiant son sentiment d'être quelqu'un, d'appartenir à un groupe, d'y occuper une place, d'y éprouver sa valeur. La personne sportive handicapée pressent l'énigme d'un savoir obscur, vérité qui se présente à sa pensée avec la clarté d'une évidence, institution sensible, infra-intellectuelle qui d'emblée devant l'analyse et le raisonnement.


  • Pas de résumé disponible.