Figures de l’impudeur : dire, écrire, jouer l'intime (1970-2016)

par Milène Tournier

Projet de thèse en Etudes théâtrales

Sous la direction de Hélène Kuntz.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 08-11-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose, dans le cadre d'une approche pluridisciplinaire et par le prisme du regard et des postures de différents artistes (les auteurs Christine Angot, Guillaume Dustan, Hervé Guibert, Emma Santos ; les artistes-en-scène Angélica Liddell, Jonathan Capdevielle, Laurence Vielle, Zouc, Marina Abramovic, Romeo Castelluci, Rebecca Chaillon, Fabrice Luchini ; les réalisateurs Jonathan Caouette, Xavier Dolan ; Yann Berlier ; la rappeuse Diam’s ; les auteurs amateurs de fanfictions autour du personnage de Hermione Granger) d'envisager l'impudeur non plus à l'aune de considérations morales mais comme instituant une catégorie esthétique. Cette thèse entend prêter attention au projet autobiographique qui soutient ces démarches artistiques, et observer dans le même mouvement comment ce projet est sans cesse excédé, exaspéré, par une sorte « d’autre chose » qui le dépasse, que le lecteur/spectateur perçoit de manière sensible, sans toujours parvenir à le définir, et qui se manifeste sous la forme d’un « malaise » qui demande à être caractérisé.

  • Titre traduit

    Figures of shamelessness : speaking, writing, acting intimacy (1970-2016)


  • Résumé

    This dissertation offers, in a pluridisciplinary perspective and through analysis of different artists visions and postures (authors Christine Angot, Guillaume Dustan, Hervé Guibert, Emma Santos; performance artists Angelica Liddell, Jonathan Capdevielle, Laurence Vielle, Zouc, Marina Abramovic, Romeo Castelluci, Rebecca Chaillon, Fabrice Luchini ; directors Jonathan Caouette, Xavier Dolan; Yann Berlier; the rapper Diam's ; non-professional authors of fanfiction writing that is based on Hermione Granger's character), to contemplate shamelessness not as a moral issue but as an aesthetic category. In exploring those artistic approaches autobiographical project, this dissertation aims to understand how this project is relentlessly  exasperated, infuriated by a "something else" that exceeds it, that the reader/spectator does perceive but finds him/herself unable to define, and that takes the form of an awkwardness which demands to be characterized.