Les philosophies réalistes et l'ontologie des oeuvres d'art à l'épreuve des formes nouvelles d'oeuvres musicales

par Romain Breton

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Roger Pouivet.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas depuis le 30-09-2011 .


  • Résumé

    Mon projet a pour objet d'étude certaines théories philosophiques à l'égard de leurs conséquences sur la philosophie de l'art. Ce projet a pour but méta-théorique de composer un panorama des diverses positions réalistes de la philosophie (occidentale) et pour objectif théorique de proposer , à l'aune de ces différentes conceptions, une thèse originale au sujet des oeuvres musicales. L'enjeu fondamental de mon projet est de montrer, d'une part, que les conséquences théoriques de l'épistémologie sur la philosophie de l'art peuvent provoquer une faille rétroactive sur le fondement de ces théories et, d'autre part, qu'il n'est légitime de soutenir une thèse réaliste à propos du monde et en particulier de certains objets qui peuplent ce monde (les oeuvres d'art musicales) que si les problèmes ontologiques que pose cette conception vis-à-vis de ces objets peuvent être résolus. Ma recherche, tournée, en particulier, vers les thèses réalistes suppose donc une démarche métaphysique depuis laquelle ces thèses prennent sens et raison d'être. Le domaine particulier auquel ce projet se consacrera né cessite une ontologie "régionale" appliquée (un certain type d'ontologie) : notre domaine étant la musique, cette région est celle de l'ontologie de l'art. Par le biais de cette ontologie appliquée, nous déterminerons les modes d'être différents et particuliers des oeuvres musicales et les critères d'identité relatifs à chacun de leurs types. Nous verrons alors si le réalisme peut être compatible avec la structure existentielle des oeuvres musicales et, par conséquent, si le réalisme est tenable ou non. Enfin, outre les conséquences de ce débat théorique sur la légitimité du réalisme, ce projet pourrait avoir une portée pratique. En effet, suite à la réflexion sur l'identité des différentes formes d'oeuvres musicales nous atteindrons le problème de leur authenticité. Un problème que pose, tout particulièrement, les formes récentes d'oeuvres musicales. C'est pourquoi, bien que ce projet soit proprement théorique, les conclusions auxquelles il parviendra permettront peut-être de résoudre des problèmes actuels de notre société.


  • Pas de résumé disponible.