Etude des interactions didactiques réalisées au cours de l’activité langagière nommée ‘quoi de neuf ?’ dans des classes de maternelle : quels objets de savoir liés à la discipline français y sont abordés par les enseignants

par Peggy Moundjiegout (Moulatsa moundounga)

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bertrand Daunay et de Rouba Hassan.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Depuis 2002, les programmes officiels de l’école maternelle placent l’oral au ‘cœur des apprentissages’ qui doivent y être menés de manière ritualisée. Or plusieurs recherches, réalisées en didactique, font état de la double fonction que l’oral est susceptible d’occuper dans les situations d’enseignement et d’apprentissages. Il s’agit d’une part de l’oral comme outil qui sert à enseigner et à apprendre (Repères n°17), et d’autre part de l’oral dans sa fonction d’objet d’enseignement et d’apprentissages (Dolz et Schneuwly (1997) et Repères n°24 /25). Par ailleurs, l’aspect ritualisé des activités scolaires a été étudié, entre autres, par Amigues et Zerbato-Poudou (2000) qui ont montré les effets de la ritualisation sur les apprentissages en mettant en relief les différentes fonctions que peuvent jouer les rituels dans un tel cadre. De ce fait, je me pose les questions suivantes : laquelle de ces deux fonctions de l’oral est privilégiée dans les situations langagières orales mises en place par les enseignants d’école maternelle ? Ces situations étant ritualisées, quels rôles y joue l’enseignant et quelles sont les tâches assignées aux élèves ? Les objets de savoir qu y sont abordés par les enseignants sont-ils liés à des disciplines scolaires ? Si oui, lesquelles ? quelle position (haute / basse) occupent les acteurs (élèves et enseignant) face à ces objets de savoir ‘disciplinaires’ ? C’est pour répondre à ces questions que je vais entreprendre l’analyse des interactions didactiques qui ont lieu au cours des séances de parole nommées ‘quoi de neuf ?’ dans des classes de moyenne et de grande section de maternelle.


  • Pas de résumé disponible.