'Les problèmes de la traduction de la prose poétique d'Isaak Babel'

par Maria Maçarskaia

Projet de thèse en Langues et littérature slaves

Sous la direction de Serge Rolet et de Jean Ronald.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Mon sujet de recherche consistera à analyser le langage particulier, fleuri et poétique de l'écrivain russe Isaak Babel, du point de vue de sa transposition en langue française. Au départ d'un texte de prose, mon propos est d'illustrer la difficulté de traduire le pittoresque, les émotions, les saveurs d'un texte littéraire. Je me fixe comme tâche d'étudier les expressions typiques qui caractérisent le langage des juifs ukrainiens d'Odessa, langage riche en métaphores, en hyperboles, en épithètes, en formulations argotiques. Je voudrais prouver qu'il est plus difficile de traduire Babel que la plupart d'autres auteurs russes, en m'efforçant d'analyser les effets utilisés par l'auteur et les moyens de les transposer en français. Comment rendre d'une façon aussi adéquate que possible les éléments du style d'une oeuvre littéraire dans une autre langue ne se prêtant pas de façon parfaite aux mêmes techniques? Comment rendre la forme (rythme, effets , assonances, allitérations)? Quelles sont les techniques à la disposition des traducteurs francophones: traduction hétéromorphe, libre, hybride, explicative, emphatique etc? L'analyse se fera au niveau lexical, comme il est habituel, mais également syntaxique et phonétique.


  • Pas de résumé disponible.