Cinéma et calligraphie : le geste en question(s).

par Abdelhamid Mahfoud

Projet de thèse en Etudes cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Philippe Dubois.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) depuis le 16-09-2011 .


  • Résumé

    Aborder la relation entre cinéma et calligraphie, c’est d’abord, ici, les envisager comme formes de pensée capables de s’interroger réciproquement. Peut-on regarder et analyser le cinéma à la lumière du geste calligraphique ? Il s’agit de montrer non seulement que la question mérite d’être posée, mais également que le cinéma et la calligraphie, en tant qu’arts du mouvement et du geste, peuvent partager une même réflexion sur l’espace, l’écoulement du temps, le rythme et la musicalité.Il semble alors envisageable de se réapproprier des notions d’esthétique de la calligraphie (chinoise en l’occurrence), de les réinterpréter et d’en faire des concepts de cinéma, des concepts qui seraient de nature à éclairer un certain regard que l’on peut porter sur le cinéma d’Asie Orientale – dans un premier temps – et sur le cinéma en général, éventuellement.


  • Pas de résumé disponible.