Peut-on parler d’une école crétoise du rébétiko ?

par Laura Lasoen

Projet de thèse en Arts et culture

Sous la direction de Claude Jamain et de Alain Desjacques.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Le rébétiko est une musique vocale et urbaine de la Grèce du XXème siècle qui s’est développé en reflet des conjonctures historiques qui ont marqué ce pays durant toute cette époque. Il apparut et évolua en particulier dans les grands centres urbains de la Grèce à savoir Athènes, Le Pirée, Thessalonique... Il fut également le témoin et la marque d’identité de la communauté dans laquelle il est apparu, à savoir : les rébètes (un groupe d’individus défavorisés, rejetés par la société, harcelés par les autorités, et constitué par moitié de grecs natifs et de l’autre de grecs rapatriés d’Asie Mineure).Il semble cependant que le rébétiko ait connu un essor et un développement en dehors de l’espace géographique de la Grèce continentale dans lequel il est habituellement étudié. C’est le cas notamment en Crête où il est possible de retrouver à la fois du rébétiko ‘continental’ mais aussi un style musical montrant des caractéristiques aux similitudes troublantes avec rébétiko à savoir : les tabaxaniotika (chants vocaux urbains de la Crète du XXème siècle apparus à l’origine dans le milieu pauvre des tanneries et par la suite développés dans les cafés aman de l’île). Ces similitudes concernent à la fois la musicalité, mais aussi l’aspect contextuel de ces chants. Cette thèse s’attachera donc à étudier les différentes manifestations du rébétiko en Crète et ses différentes formes d’expressions à travers le rébétiko ‘continental’ présent sur l’île, mais aussi dans les chants tabaxaniotika spécifiquement crétois et pour lesquels nous soulèverons la question suivante : Les Tabaxaniotika démontrent-ils l’évolution d’une école crétoise du rébétiko ?


  • Pas de résumé disponible.