La numérisation du patrimoine culturel au sein des musées coréens : une approche de la médiation numérique des institutions muséales

par Young Ho Ji

Thèse de doctorat en Esthétique et sciences de l'art

Sous la direction de François Mairesse.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (laboratoire) depuis le 21-11-2011 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur la numérisation du patrimoine culturel dans les musées nationaux coréens en nous interrogeant sur les différents types de dispositifs qui s’adaptent à la tendance actuelle du tout digital, tout en redéfinissant la médiation numérique. Afin d’aborder la particularité de la numérisation dans un contexte coréen, nous mettons en évidence d’une part un paysage global de l’évolution des musées nationaux ainsi qu’une analyse de la mise en application de la technologique numérique dans les institutions culturelles, et d’autre part les actions de médiation culturelle réalisées selon deux principes : démocratisation de la culture au sens global et démocratie culturelle dans le cadre du bien-être culturel et de médiation numérique au sein des musées nationaux coréens. Au-delà de ces recherches préalables indispensables, nous analysons des dispositifs numériques proposés par le musée national de Corée, ainsi que le comportement du public coréen, largement composé de ‘ressourceurs’ depuis des années, à l’égard des institutions muséales. Nous examinons la nouvelle tendance actuelle de la numérisation dans la société coréenne : l’établissement du nouveau concept de musée numérique constitué principalement d’une base de données sans objets réels, ainsi que la diffusion de l’exposition numérique utilisant essentiellement des supports digitaux pour mettre en avant et reproduire des œuvres. Dans cette perspective, nous évaluons un état des lieux actuel de la numérisation des institutions muséales coréennes selon les fonctions du musée. Cette thèse apporte des éléments de réflexion sur la numérisation pour développer la médiation numérique muséale tout comme elle se sert d’un modèle permettant aux institutions muséales d’évaluer l’état et l’utilité de la numérisation en fonction de leur situation propre.


  • Résumé

    This research work focuses on the digitization of cultural heritage in Korean National Museums by asking different types of devices that adapt to the current trend in the digital age by redefining a digital interpretation. In order to approach the particularity of digitization in a Korean context, we emphasis on a global view of the evolution of national museums as we analyze the application of digital technology in cultural institutions on one hand, the cultural interpretation’s actions carried out by two principles on the other hand: democratization of Culture in a large sense and Cultural Democracy in the context of cultural well-being and digital interpretation in Korean National Museums. In addition to these indispensable preliminary researches, we analyze digital devices provided by the National Museum of Korea, as well as the behavior of the Korean audience towards museum institutions, which has been 'rechargers' for years for most of it. Also, we study the new trend of digitization in Korean society: the establishment of the new concept of a Digital Museum consisting mainly of a database without any actual object, as well as the diffusion of the digital exhibition using mostly a digital media for exhibiting and reproducing a work of art. In this perspective, we evaluate the present state of the digitization of Korean Museums according to museum functions. This thesis provides the elements of reflection on digitization in order to develop museum’s digital interpretation as it uses a model that allows museum institutions to assess their state and utility of digitization according to their own situation.