Le commentaire à la Poétique d'Aristote de Francesco Robortello : édition du texte latin, traduction, notes et commentaire.

par Sylvaine Poujade (Baltazard)

Projet de thèse en Littérature française

Sous la direction de Monique Bouquet.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Nous nous proposons de présenter une édition et une traduction annotée de l'ouvrage de Francesco Robortello initulé Francisci Robortelli Vtinensis in librum Aristotelis De arte poetice explicationes. Il s'agit du premier commentaire à être publié de la Poétique d'Aristote. L'ouvrage de Robortello paraît à Florence en 1548 : il est précédé du texte grec, établi depuis 1508 par le grand helléniste Jean Lascaris, et est accompagné d'une traduction latine de notre auteur, qui corrige celle, parue en 1536, de son prédécesseur Alessandro Pazzi. Il est à l'origine de la redécouverte, voire de la découverte en Italie des analyses aristotéliciennes sur l'art poétique, texte difficile qu'il cherche à rendre accessible aux lettrés de son époque. A ce titre, l'importance de l'ouvrage est considérable : elle se mesure à sa postérité, qui voit se succéder d'innombrables nouveaux commentaires et traités divers tout au long du XVIème siècle, mais plus encore à la naissance des grandes polémiques littéraires de l'époque classique, et à l'utilisation qui en est faite aujourd'hui encore par tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des lois de la création littéraire et à l'herméneutique renaissante du Cinquecento. Texte fondateur qui infléchit la réflexion en termes de poétique littéraire, et dont la recherche actuelle se saisit bien souvent sans pour autant être en mesure de replacer les emprunts dans une vue d'ensemble. C'est cette vue d'ensemble que notre travail de recherche tentera de mettre au service de la communauté scientifique, au travers de l'édition du texte latin, sa traduction en français, augmentée de notes et de commentaire. La thèse est conduite en cotutelle franco-italienne (Université Rennes 2 et Université Federico II de Naples).


  • Pas de résumé disponible.