L'idée musicale aujourd'hui : nature et cohérence de l'oeuvre dans la création contemporaine.

par Dimitri Kerdiles

Projet de thèse en Musique et musicologie

Sous la direction de Antoine Bonnet.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    En cherchant à faire une théorie de l'idée musicale, Schoenberg s'étonnait que personne avant lui ne se soit posé la question de savoir comment peuvent s'enchaîner deux sons. De fait, le système tonal fonctionnait comme une seconde nature pour les compositeurs. La question comportait bien sûr un aspect pratique mais portait plus généralement sur les conditions de possibilité d'une véritable pensée en musique. La fuite d'un monde supras-sensible, celui des Idées, sembla provoquer une impossibilité de construire une pensée Une et intelligible par des relations purement musicales. Si toutes les réponses d'ordre systémiques se sont avérées être des impasses, la question de l'idée musicale reste parfaitement actuelle. Considérée comme ce qui permet de mettre des sons en relation, elle semble apte à comprendre la conception moderne de la cohérence et d'éclairer les enjeux de la création musicale. Avec un regard critique sur les tentatives d'assurer une logique dans la succession des sons, il s'agira d'étudier la place que peut avoir une pensée de l'Idée en musique, alors que le "Mondes Idées" semble aujourd'hui faire défaut. La recherche s'appuiera sur les oeuvres et écrits de compositeurs contemporains majeurs, afin de voir comment ils se proposent de résoudre la question de l'enchaînement des sons, en continuité ou non avec la notion d'idée musicale telle que Schoenberg l'a développé. La recherche mettra la question de l'idée musicale à l'épreuve de l'hétérogène, par la confrontation avec d'autres disciplines de pensée ainsi que par la confrontation de la musique avec d'autres arts.


  • Pas de résumé disponible.