Les enjeux des populations des îles du Pacifique. Le cas de la Polynésie française.

par Jérôme Bidaut

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Michel Desse.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Sociétés et organisations Ed 526 depuis le 14-10-2010 .


  • Résumé

    Mes recherches portent sur les disciplines de la géographie et celles qui lui sont associées (anthropologie, droit, philosophie...), afin de comprendre les relations entre une société et son environnement, que celles-ci soient directes ou indirectes, autodéterminées un induites par agents extérieurs. Pour cela, un travail complémentaire sur les aspects geo-environnementaux est nécessaire, afin d'intégrer les dernières conclusions du GIEC et les phénomènes érosifs des atoll du Pacifique. L'étude explorera donc la problématique des relations entre société autochtone et île basse du Pacifique à travers les dynamiques environnementales et les enjeux contemporains. A partir d'un regard croisé entre l'analyse des données géo-spatiales et la géo-anthropologie, il s'agira de tenter de déterminer l'avenir des populations autochtones des atolls du Pacifique. L'objectif qui sous-tend mes recherches, au delà de faire avancer la connaissance des îles basses du Pacifique et des populations qui les peuples, est d'élaborer des scénarii prospectifs qui s'orientent vers la population de projets permettant aux populations de choisir, dans la limite des possibilités, leur avenir face aux enjeux contemporains. En outre, le projet propose une réflexion sur le rôle de chaque acteur politique, de l'aménagement du territoire et des populations locales dans l'optique de mettre en place une stratégie concernant tout un chacun en tant qu'humain. Espace de vie extrême, attachement fort des populations et évolutions majeures à court terme font de ces îles des précurseurs. En effet, l'étude reliant l'Espace et Temps dans un microcosme induit un rayonnement mondial impliquant l'évolution des rapports géopolitiques.


  • Pas de résumé disponible.