La poétique du paysage dans les oeuvres de J.-M.G. Le Clézio

par Yan Mei Fan

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Marie-Hélène Boblet et de Claude Cavallero.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (Paris) (equipe de recherche) depuis le 03-11-2011 .


  • Résumé

    Cette étude porte sur la poétique du paysage dans les œuvres de J.-M.G. Le Clézio. Elle s’inspire essentiellement de la critique phénoménologique et de la critique thématique, en considérant la relation au paysage comme une expérience perceptive et comme une expérience imaginaire. Le paysage comme expérience terrestre est lié à la perception, à la sensation et à l’émotion des personnages. Il se dévoile par le mouvement dans l’espace et constitue des topoï. Le paysage urbain contraste avec le paysage naturel pour présenter une pensée de la modernité. Le paysage comme construction imaginaire renvoie à la conscience, à la mémoire, à la contemplation et à la rêverie. Il s’associe à la pensée primitive, à la pensée mythique et à la pensée animiste. La description du paysage possède des fonctions diégétiques et sémiotiques et elle participe de manières différentes à la narration. La géographie et l’art pictural influencent la présentation du paysage leclézien. Les signes différents collaborent pour créer une tension entre la fiction et la réalité, entre le lisible et le visible. L’écrivain est toujours à la recherche d’un art total et accompli. Rendant le récit « poétique » et « géopoétique », la figuration du paysage sert à mettre en évidence une harmonie cosmique et un équilibre artistique dans les œuvres lecléziennes.

  • Titre traduit

    The Poetic of landscape in the works of J.-M.G. Le Clézio


  • Résumé

    This study focuses on the poetic of landscape in the works of J.-M.G. Le Clézio. Its theoretical foundation lays on phenomenological critique and thematic criticism, which views the landscape as a perceptual experience and an imaginary experience. Landscape, as an “experience on earth”, demonstrates the perception, sensation and emotion of the characters in his literature. It is revealed by spacial movements and certain topoi. The writer compares the urban landscape with the natural landscape to present a thought of modernity. As an imaginary experience, the landscape is associated with consciousness, memory, contemplation and reverie, which reflect the primitive thought, mythical thought and animistic thought of the writer. The description of landscape bears both diegetic and semiotic functions. It participates the narration in various ways. Futhermore, geographical ideas and pictorial arts also influence the presentation of Le Clézio’s landscape. From subtle signals in his works, we can find a tension between fiction and reality. The writer seeks for an accomplished art, creating a cosmic harmony and an artistic balance through the presentation of landscape.