Les mécanismes de construction du sens dans le discours sur l'évènement en cours : etude de sémantique sociocognitive sur le direct de CNN le 11 septembre 2001

par Charlotte Danino

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Gilles Col.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Cognition, comportement, language(s) Ed 527 depuis le 01-09-2011 .


  • Résumé

    Comment parle-t-on de quelque chose lorsque l’on n’est pas sûr de savoir de quoi il s’agit? Comment construit-on du sens au beau milieu d’une crise sémantique? Et Pourquoi? Cette thèse envisage la production linguistique dans un corpus choisi pour sa haute spécificité: le direct de CNN le 11 septembre 2001. La première partie décrit et justifie le choix de la situation de l’événement en cours et la constitution du corpus, qui bénéficiera d’une double approche, inductive et déductive. La seconde partie analyse les cadres du discours contraints par la situation et contraignant les productions: le direct télévisé et l’interaction y sont caractérisés et analysés. La typologie des profils sociodiscursifs conduit à une analyse en termes de modes de discours. La troisième partie envisage les contraintes cognitives, en intégrant les apports de la psycholinguistique. Négociation de la référence, construction du common ground, structuration de l’information y sont considérés dans le corpus, qui présents bien souvent une déviation par rapport à la situation en langue générale. Une conclusion revient sur le parcours théorique et méthodologique qui aura été nécessaire ainsi que sur certaines conclusions d’analyses.


  • Résumé

    How do we talk about something when we do not know what it is we are talking about? How do you construct meaning when it escapes? And why do we dot that? The dissertation explores linguistic production in a corpus chosen because it is highly specific: CNN’s live broadcast on 9/11. The first describes and justifies this choice in terms of the situation of an ongoing event and in terms of corpus methodology; since its analysis blends inductive and deductive approaches. The second part considers frames of discourse as constrained by the situation and constraining linguistic productions: the TV live broadcast and the interaction are characterized and analyzed. Sociodiscursive profiles emerge that correlate modes of discourse. The third part considers cognitive constraints on verbalizations from the point of view of theories of common ground, bridging linguistics and psycholinguistics. Reference construction, information structuring, the notion of key-words confirm the specific quality of the corpus, deviating from general norms. A conclusion retraces the complex theoretical and methodological considerations and sums up analytical contributions.