Etude linguistique contrastive du corpus canadien des arrêts de la Cour suprême et du corpus européen des arrêts de la Cour de justice

par Olivier Chaulet

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Gilles Col.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Cognition, comportement, language(s) Ed 527 depuis le 01-09-2011 .


  • Résumé

    La recherche entreprise vise à présenter l’analyse contrastive de phénomènes phraséologiques, lexicologiques et syntaxiques inhérents à la langue de spécialité juridique à partir de deux corpus comparables, bilingues anglais et français : celui des arrêts de la Cour suprême du Canada et celui des arrêts de la Cour de justice de l'Union Européenne. Plus précisément, il s’agit d’étudier les régularités et surtout de mettre au jour les particularités observables en anglais juridique, entre les systèmes de droit des deux côtés de l'atlantique, la common law au Canada et le droit romano-germanique en Europe. Sur la base d’exemples concrets rassemblés par concordancier et comparés aux données lexicographiques sur papier et en ligne, nous tenterons de conforter l’hypothèse de l’existence de règles morphologiques et syntaxiques propres à la langue spécialisée du droit, particulièrement au Canada.


  • Résumé

    This study aims at analyzing the various morphological and syntactical processes that are specific to English as a specialized language. The project is based on the detailed contrastive analysis of two comparable corpora : the corpus of the decisions of the Supreme Court of Canada and the corpus of the decisions of the European Court of Justice. More specifically, our purpose is to shed light on the linguistic contrast between decisions issued in different legal contexts, on both sides of the Atlantic. The words and expressions under scrutiny have been gathered with a bilingual concordancer and are systematically compared to lexicographic material. The study endeavours to demonstrate that there are some specific morphological and syntactic rules that apply in legal English, especially in Canada.