Postérité du modèle zolien aux États-Unis entre 1876 et 1903

par Elise Cantiran

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Éléonore Roy-Reverzy.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle (Paris) (laboratoire) depuis le 18-11-2011 .


  • Résumé

    Donald Pizer estime que le mouvement littéraire du naturalisme est né de la confrontation du monde moderne et de l'Histoire des États-Unis en général. En effet, il s'agit d'une nation jeune, fondée par la déclaration d'Indépendance de 1776. Moins d'un siècle plus tard, la guerre de Sécession de 1865 éclate. Le monde moderne capitaliste l'emporte sur les contrées agricoles et esclavagistes du Sud, laissant un sentiment de rupture. Tandis que les canons littéraires restent souvent idéalistes, le peuple américain fait face à un nouveau monde impitoyable. Les thèmes évoqués par Zola entrent alors en résonnance avec les préoccupations des écrivains américains : ainsi, la réception les a conduit à modifier et à recréer leurs canons littéraires. Néanmoins, la vision lacunaire et culturelle des critiques et des traductions rend leur approche d'autant plus difficile. L'auteur fascine d'abord par sa personne : son parcours rappelle à diverses reprises le « self-made man » américain. Si L'Assommoir, Nana ou encore La Terre déclenchent des réactions scandalisées, mettant notamment en cause la morale du texte, quelques journalistes défendent l'auteur, évoquant l'épicité de ses tableaux, la force de son écriture ainsi qu'un possible engagement social perceptible dans son œuvre. L'affaire Dreyfus apporte à Zola une aura de héros Outre-Atlantique. En outre, le succès de vente de ses ouvrages suscite la curiosité. La maison d'édition T. B. Peterson and Brothers décide de traduire et publier la grande majorité de la production de l'auteur. Les traducteurs s'adaptent alors aux injonctions des critiques en procédant à de larges coupes et altérations de sens. Ces interprétations laissent transparaître des critères de jugement du modèle zolien mettant en jeu les domaines sociaux, politiques et moraux. C'est cette assimilation du modèle zolien, partielle et souvent partiale, que notre travail de thèse entend éclairer. Nous retrouvons des lignes directrices parfois similaires dans la censure des traducteurs et dans les sélections lors des recréations de l'imaginaire zolien : l'épique, le déterminisme et l'aspect social se trouvent réinventés, tandis que les romances conservent une morale, notamment grâce aux sentiments amoureux féminins. Chez Norris, James et Chopin, la connaissance des romans et de la méthode a conduit à une réinterprétation de l'écriture zolienne, qui a probablement eu un écho dans la production romanesque américaine ultérieure. Cette adaptation culturelle et la sélection qu'elle opère sur le modèle zolien permettent de redécouvrir l'auteur sous un autre angle : aux États-Unis, l'assimilation de son écriture littéraire a donné l'impulsion à de grands auteurs américains pour entrer dans une nouvelle forme de modernité.

  • Titre traduit

    Posterity of the Zolian model in the United States between 1876 and 1903


  • Résumé

    Donald Pizer believes that the naturalist literary movement was born from the confrontation between the modern world and the history of the United States in general. Indeed, it is a young nation, founded by the declaration of independence in 1776 and severaly traumatized by the Civil War of 1865 which broke out less than a century later. The modern capitalist world prevailed over the agricultural and slave lands of the South, leaving a feeling of rupture. While literary canons often remain idealistic, the American people face a ruthless new world. Zola's themes resonate with the concerns of American writers: thus, the reception has led them to modify and recreate their literary canons. Nevertheless, the incomplete and cultural vision conveyed by reviews and translations makes their approach all the more difficult. The author attracts attention first because of his person : his career history reminds of the american « self-made man ». If L'Assommoir, Nana or La Terre triggered scandalized reactions, in particular questioning the morality of the text, some journalists defend the author, evoking the epic nature of his paintings, the strength of his writing as well as a possible commitment to social change. During the Dreyfus affair, the image of a "hero" Zola is celebrated. The sales success of his works arouses curiosity. T. B. Peterson and Brothers decide to publish the translation of Une page d'amour, then L'Assommoir, and finally the vast majority of the author's production. The translators then bend to the injunctions of the critics by making large cuts and alterations of meaning. These interpretations reveal judgment criteria of the Zolian model bringing into play the social, political and moral domains. It is this partial assimilation of the Zolian model that our thesis work intends to shed light on. We find similar guidelines in the censorship of translators and in the selection of criteria during the recreations of the Zolian imaginary: the epic, the determinism and the social aspect are reinvented, while the romances remain morally defensible, mainly due to to the feminine feelings of love. In Norris, James, and Chopin, knowledge of Zola's novels and methods led to a reinterpretation of Zolian writing, which probably had an echo in later American novel production. This cultural adaptation and the selection done on the Zolian model make it possible to rediscover the author from another angle: in the United States, the assimilation of his literary writing gave the impetus to great American authors to enter a new form of modernity in their work.