Please die... so I can write about it': La Poétique de la Catastrophe dans la Fiction et l'Œuvre Poétique de Margaret Atwood.

par Camille Erca

Projet de thèse en Langues et littérature anglaise et anglo saxonnes

Sous la direction de Pascale Tollance.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'explorer un des motifs récurrents de l'œuvre de Margaret Atwood : celui de la catastrophe. Il s'agira de mettre en évidence que celui-ci n'intervient pas seulement dans ses textes en tant que thème ou élément de narration mais aussi en tant qu'évènement moteur de l'écriture et nécessaire à la transformation du langage en poésie. La question de l'aspect poétique des textes de cet auteur a été jusqu'ici assez peu traitée par la critique, bien qu'il s'agisse d'une des problématiques majeures de son œuvre. Dans l'imaginaire atwoodien, le beau vient toujours se confondre avec le terrifiant, et c'est dans la poésie que s'exprime ce paradoxe à travers la symbolique de la 'fille aux doigts de Gorgone,' allégorie qui incarne une insoluble incompatibilité entre l'art et la vie, une écriture toujours vécue sur le mode du danger, du désastre potentiel ou nécessaire.Ce travail ne saurait pourtant faire l'économie de la fiction de l'auteur, chez qui prose et poésie sont toujours perméables et interagissent constamment. Les deux genres littéraires n'ont de cesse de se chevaucher et forment une œuvre à l'intérieur de laquelle la question du langage et de son pouvoir de transformation est cruciale. Cette transformation est toujours à la fois voulue et redoutée : chez Atwood, la sublimation est catastrophique.Notre cadre théorique ne se limitera pas à la critique littéraire. L'analyse prendra un aspect pluridisciplinaire pour tenter de mettre en évidence l'existence d'une mythologie culturelle et d'un fantasme construits autour de la catastrophe. Il s'agira d'envisager celle-ci non seulement comme un thème littéraire, mais aussi comme un déclencheur de l'écriture.


  • Pas de résumé disponible.