Agostino Giusti, promoteur et mécène de l'Académie Philharmonique de Vérone (1548-1615)

par Nicolas Hemard

Projet de thèse en Cultures et sociétés en Europe

Sous la direction de Marie Viallon.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Agostino GIUSTI (1548/1615) a été un membre illustre de l'Académie Philharmonique de Vérone, première institution musicale laïque, apparue dès 1543 : une assemblée de nobles véronais se retrouvait pour pratiquer ensemble la musique. Pour en devenir membre, ils avaient l'obligation de jouer d'au moins un instrument, ce qui fut le cas du comte GIUSTI. La maison de son grand-père a abrité l'Académie de 1565 à 1583, après quoi le comte Agostino s'y est installé jusqu'à sa mort. Les recherches que j'ai effectuées en Master sur les rapports qu'entretenait le comte GIUSTI avec l'Académie Philharmonique m'ont permis de constater que la plupart des documents la concernant entre 1565 et 1583 manquent dans les archives qu'elle conserve. Le fond d'archives de la famille GIUSTI, inaccessible jusqu'à récemment pour cause d'inventaire, révélera selon moi de nombreuses informations précieuses sur l'Académie Philharmonique ainsi que sur la pratique musicale et le mécénat musical du comte Agostino. Ces 2.500 dossiers constituent un des plus riches fonds d'archives des familles véronaises. Si l'importance du mécénat musical du comte Mario BEVILAQUA ainsi que d'autres personnalités véronaises ont été démontrées par de nombreuses études, l'impossibilité de consulter les documents du fonds GIUSTI a fait tomber dans l'oubli le rôle essentiel qu'a tenu le comte Agostino dans la société musicale véronaise de son temps. Je tenterai par cette recherche de définir quels ont été les rapports – musicaux surtout – que le mécène a entretenus avec l'Académie Philharmonique ainsi qu'avec d'autres personnalités telles que Mario BEVILAQUA, Cesare BENDINELLI, Marcantonio INGEGNERI...


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.