L'art contemporain, la psychanalyse et les paradoxes de l'image : un dialogue à partir de l'oeuvre de Joseph Kosuth.

par Fernanda Pereira medina

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Pierre-henry Frangne.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Cette proposition de recherche veut reprendre un aspect de l'oeuvre de Joseph Kosuth volontairement négligé dans ma recherche antérieure pour le master. Il s'agit de son intime relation avec la psychanalyse. A partir du travail plastique de Kosuth, surtout à partir de 1981, et des révélations autour du unheimlich de Freud, je propose une réflexion sur les nouvelles possibilités d'apréhension de l'image, dans l'art contemporain. Je souhaite élargir le champ de dialogue entre l'art et la psychanalyse et démontrer la légitimité de l'expérience esthétique dans l'Art Conceptuel, en prenant le point de vue de la pulsion de mort, développé dans la théorie freudienne et élargie chez Lacan.


  • Pas de résumé disponible.