Les romans en images de Frans Masereel. Une lecture xylo-graphique de l'entre-deux-guerres

par Samuel Degardin

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de François Robichon.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Après avoir traité par le menu les années d’apprentissage du peintre Édouard Pignon (1905-1993) durant l’entre-deux-guerres, je souhaite aujourd’hui mener une analyse en règle des romans en images que Frans Masereel (1889-1972) a réalisé à la même période. Si l’œuvre de cet artiste belge a déjà fait l’objet de recherches, aucune étude ne s’est encore penchée en détail sur la production de ses romans xylo-graphiques – genre dont il est l’inventeur avec la parution en 1918 de 25 images de la Passion d’un Homme aux Éditions du Sablier. Ce projet de recherche a pour ambition de se pencher sur leur genèse (l’ombre d’Albrecht Dürer, les lumières de Jacques Callot), leur place dans la production artistique de l’entre-deux-guerres (un art engagé), leur résonance dans les arts graphiques en général (l’illustration, la bande dessinée) et la gravure en particulier (renouveau de la xylographie). Au vu de leur intérêt suscité par les écrivains de la Mitteleuropa (Hermann Hesse, Thomas Mann, Romain Rolland, Stefan Zweig) et de leur ère d’influence chez les cinéastes expressionnistes (Fritz Lang, Friedrich Wilhelm Murnau, Georg Wilhelm Pabst), la recherche mettra en lumière les liens que ces romans en images entretiennent avec la littérature et le cinématographe. Enfin, elle se penchera sur leur diffusion à travers les Éditions du Sablier (en Suisse), les Éditions Kurt Wolff (en Allemagne), les Éditions Pierre Vorms (en France) – avant d’en souligner leur modernité et leur actualité.


  • Pas de résumé disponible.